Clap de fin de la 19ème Porquerolle’s Classic !

Un souffle très léger a accompagné la flotte des yachts classiques devant Porquerolles pour cette ultime journée de la 19ème édition de la Porquerolle’s Classic. Avec 5 petits nœuds de vent au moment du départ et de nombreuses bulles sans vent sur le parcours, le comité de course a lancé le premier départ vers 11h30 pour le plus petit parcours prévu au programme.

Un spectacle unique pour admirer des manœuvres au ralenti, ou encore des équipiers acrobates…

Avec 3 courses de validées, les lauréats de cette 19ème édition de la Porquerolle’s Classic sont dans les trois classes Windhover (Epoque Marconi), Sagittarius (Classique Marconi) et Olympian (Epoque Aurique).

Rendez-vous en 2023 du 8 au 11 juin pour la 20ème édition.

Porquerolle's Classic 2022. Dernier jour de course. Porquerolles, France, Le 12/06/2022

Deux parcours en baie de Hyères de 15,7 et 10 milles et le Tour de Porquerolles, cette 19ème édition de la Porquerolle’s Classic a tenu toutes ses promesses avec une très grande convivialité à terre et la qualité des parcours proposés par l’organisation en mer.

Sébastien Le Berre, Président du Yacht Club de Porquerolles : « C’est une très belle édition, je suis vraiment de content. Je félicite et je remercie l’équipe des bénévoles du Yacht Club de Porquerolles qui a fait un travail incroyable et sans qui nous ne pourrions organiser ce bel événement ».

Un petit parcours dans la baie
Vers 11h30 ce dimanche, les 41 yachts classiques ont pris le départ de l’ultime course de ce merveilleux week-end. Un parcours de 10 milles en baie de Hyères. Après un départ devant le port de Porquerolles les yachts classiques sont allés virer une première bouée à La Capte avec de remonter sur le cap des Mèdes et de franchir la ligne d’arrivée devant le port de Porquerolles.

Les vainqueurs de cette ultime course sont : Windhover (Epoque Marconi), Gambare (Classique Marconi) et Corinthian (Epoque Aurique).
A l’issue de ces trois jours de course, les grands vainqueurs de la 19ème édition de la Porquerolle’s Classic sont :

Windhover - Epoque Marconi
En remportant deux des trois courses du week-end, Windhover remporte la 19ème édition 19ème édition de la Porquerolle’s Classic. Jour de Fête et One Wave, complètent le podium.

Sagittarius - Classique Marconi
Sagittarius décroche la victoire dans cette 19ème édition devant Arcadia III et Gambare.

Olympian - Epoque Aurique
Un podium 100% Class P. Avec chacun une victoire au compteur, c’est donc Olympian qui remporte cette 19ème édition devant Chips et Corinthian.

Rendez-vous en du 8 au 11 juin 2023, pour la 20ème édition de la Porquerolle’s Classic. Dès à présent, les équipes du Yacht Club de Porquerolles sont à pied d’œuvre pour faire de cette édition anniversaire, une édition exceptionnelle.



Tour de Porquerolles pour la deuxième journée de la Porquerolle’s Classic

Vent léger d’une dizaine de nœuds, ciel bleu, soleil… Il n’en fallait pas plus pour que la magie opère une nouvelle fois pour cette deuxième journée de la Porquerolle’s Classic.
Au programme du jour pour les 41 yachts classiques, un classique, un parcours de 13,5 milles autour de l’Île qui a été réduit, faute de vent, aux Mèdes. Après avoir patienté à terre que le vent s’établisse, c’est vers 13h que le comité de course a lancé le premier des 3 départs du jour.
Les grands vainqueurs du jour sont : Windhover (Epoque Marconi), Sagittarius (Classique Marconi) et Chips (Epoque Aurique).
Demain dimanche, les concurrents de la 19ème édition de la Porquerolle’s Classic ont rendez-vous à 11h pour la troisième et dernière journée de compétition.


Photo © Eric Vally / YCP

Les jours se suivent et se ressemblent à Porquerolles, comme hier, les concurrents ont attendu patiemment que le vent se lève dans la baie de Hyères pour quitter les pontons et rejoindre la zone de départ devant le port de Porquerolles.C’est parti pour un tour

Quel spectacle ! Vers 13h, le comité de course a enfin pu donner le départ du parcours n°1 qui n’est autre que le tour de Porquerolles, en laissant l’île et ses dépendances à bâbord. Ce parcours idéal et incontournable de la Porquerolle’s Classic est également très apprécié des concurrents autant pour la beauté du site que pour la tactique avec des vents qui ne sont pas toujours faciles à gérer. Toutes voiles dehors, les premiers concurrents ont moins 3 heures pour réaliser ce parcours de 12,4 milles réduit aux Mèdes. Au retour de la régate, sur les pontons de Porquerolles, tous les équipiers présents avaient des étoiles dans les yeux en refaisant la course. Ce tour a tenu bel et bien tenu toutes ses promesses en offrant un sublime spectacle et des bagarres incroyables dans chacune des catégories.La course du jour a été remportée par Windhover (Epoque Marconi), Sagittarius (Classique Marconi) et Chips (Epoque Aurique).

Lucien Boyer à bord Timia : « Porquerolles, c’est une île magique qui représente pour moi un petit bout de Bretagne en Méditerranée, on y trouve les mêmes lumières, le vent et l’esprit océanique de ses habitants que j’aime beaucoup. On a l’impression d’être dans une des iles bretonnes Hoëdic, Houat…Et surtout il y a une tradition de la voile et du yachting formidable et la Porquerolle’s Classic, c’est probablement le meilleur moment de l’année pour nos vieux bateaux qui ont besoin d’écrins aussi jolis que Porquerolles pour s’exprimer. »

Demain dimanche, dernière journée de course de cette édition 2022.

Le départ devrait être donné à 11h. Rendez-vous à 16h30 pour la remise des prix et savoir qui succèdera à Andale (Epoque Marconi), Espar II (Classique Marconi) et Chips (Epoque Aurique) au palmarès de la Porquerolle’s Classic.

Programme prévisionnel de la Porquerolle’s Classic 2022

Dimanche 12 juin

  • 10h00 Briefing des skippers
  • 11h00 Mise à disposition sur l’eau « Trophée Moonbeam »
  • Proclamation des résultats de la Porquerolle’s Classic 2022.

Un spectacle de toute beauté pour la première journée de la Porquerolle’s Classic

Soleil, ciel bleu azur, un vent d’une dizaine de nœuds, un décor de rêve, toutes les conditions étaient réunies aujourd’hui en baie de Hyères pour cette première journée de la 19ème édition de la Porquerolle’s Classic.

A 12h40, le premier départ a été donné, les 41 concurrents en lice se sont alors élancés sur un parcours de 15,7 milles en baie de Hyères. A l’issue de ce parcours avec un magnifique finish devant l’entrée du port de Porquerolles, les trois vainqueurs du jour sont : Jour de Fête (Epoque Marconi), Maria Giovanna II (Classique Marconi) et Olympian (Epoque Aurique)

Porquerolle's Classic 2022.Porquerolles, France, le 10/06/2022

Une très belle journée

Impatients d’en découdre pour cette première journée de la Porquerolle’s Classic, les premiers concurrents ont quitté les pontons de Porquerolles dès 10h. Après un peu d’attente, le temps que le vent s’établisse, c’est un peu avant 13h que le comité de course a pu donner le premier départ pour un parcours de 15,7 milles. Après un départ devant le port de Porquerolles, les voiliers ont rallié une marque de parcours à La Capte (presqu’île de Giens) avant de virer une bouée devant La Londe, puis de franchir la ligne d’arrivée devant le port de Porquerolles. Un spectacle magique et exceptionnel…

 

Sport et élégance

Quel spectacle ! Pour cette première journée de course, l’ensemble des yachts classiques ont pu déployer leurs plus belles voilures, glisser élégamment sur l’eau pour régater et réaliser en un peu moins de 3 heures, pour les premiers, ce parcours de 15,7 milles.

La course du jour a été remportée par Jour de Fête (Epoque Marconi), Maria Giovanna II (Classique Marconi) et Olympian (Epoque Aurique).

Bruno Troublé à bord du Class Q Jour de Fête : « J’adore Porquerolles, c’est un endroit merveilleux où l’on voit tous les copains, c’est les mêmes bateaux tous les ans. C’est la plus sympa des régates, on est ravi d’être là »

Demain, les conditions météo promettent encore un ballet de voiles magnifiques : une dizaine de nœuds de vent sous le soleil assurément…

Programme prévisionnel de la Porquerolle’s Classic 2022

Samedi 11 juin
10h00 Briefing des skippers
11h00 Mise à disposition sur l’eau

Dimanche 12 juin
10h00 Briefing des skippers
11h00 Mise à disposition sur l’eau « Trophée Moonbeam »
Proclamation des résultats de la Porquerolle’s Classic 2022


Météo magique pour la 19ème Porquerolle's Classic !

Il va faire beau et chaud à Porquerolles, une météo de rêve au programme pour la 19ème édition de la Porquerolle’s Classic, le grand rendez-vous annuel des passionnés de yachts classiques. Tous les équipages présents ne cachent d’ailleurs pas leur impatience de régater dès demain et pour 3 jours dans le cadre magnifique de la baie de Hyères.

Que la fête commence ! Organisées par le Yacht Club de Porquerolles (YCP), cette nouvelle édition de la Porquerolle’s Classic promet de belles courses en mer et renouera cette année avec son programme de festivités dans une ambiance conviviale à terre.

Premier départ demain à partir de 11h

En raison d’un coup de vent, ce jeudi sur Porquerolles, les premiers yachts classiques s’amarrent depuis le début de la semaine dans le port de Porquerolles, les retardataires arriveront demain au petit matin. Dès ce matin, les équipages présents ont pu confirmer leurs inscriptions.
Au programme des 3 jours de course, différents parcours en baie d’Hyères et autour des îles d’Or. Trois classements seront établis à l’issue de la Porquerolle’s Classic : Epoque Marconi, Classique Marconi et Epoque Aurique.

Ils remettent leur titre en jeu

Fidèles, les vainqueurs de l’édition 2021 seront bien présents sur la ligne de départ pour défendre leur titre : Epoque Marconi : Andale, Classique Marconi : Espar II, Epoque Aurique : Chips.

Une météo merveilleuse pour une régate incontournable

Les trois journées à venir s’annoncent idéales pour les yachts classiques. Une petite brise de 6-7 nœuds de Nord Nord-Ouest est attendue pour demain et samedi. La journée de dimanche promet également d’être optimum.
Pour l’équipage de Nin, « la Porquerolle’s Classic, c’est cool, c’est une expérience, c’est du bonheur ! Coté régates, c’est magnifique, le plan d’eau est absolument hallucinant… Côté organisation, c’est vraiment exceptionnel, et le diner des équipages est le plus beau et le plus convivial du circuit. Porquerolles, c’est la régate obligatoire dans le calendrier ».

Un partenaire fidèle : la société Generis

Pour la deuxième année, la société Generis est le partenaire principal de la Porquerolle’s Classic.
Generis, est un développeur de technologies de gestion de contenu et d’information réglementaire de classe mondiale pour les industries réglementées du monde entier. Huit des dix premières entreprises mondiales du secteur des sciences du vivant font confiance à la plateforme CARA™ de Generis pour la gestion des documents et des informations…

Programme prévisionnel de la Porquerolle’s Classic 2022

Vendredi 10 juin
09h30 Briefing des skippers
11h00 Mise à disposition sur l’eau

Samedi 11 juin
10h00 Briefing des skippers
11h00 Mise à disposition sur l’eau

Dimanche 12 juin
10h00 Briefing des skippers
11h00 Mise à disposition sur l’eau « Trophée Moonbeam »
Proclamation des résultats de la Porquerolle’s Classic 2022


J-3 : Record d'affluence sur La Porquerolle’s Classic 2022

Quarante-cinq yachts classiques parmi les plus majestueux de Méditerranée, sont attendus en baie de Hyères pour la 19ème édition de la Porquerolle’s Classic qui se tiendra cette semaine, à partir de ce vendredi et jusqu'au dimanche 12 juin, à Porquerolles.

Record d'affluence cette année sur la Porquerolle's Classic où pas moins de 45 yachts classiques, prendront part à cette épreuve mythique organisée par le Yacht Club de Porquerolles (YCP) et inscrite au calendrier officiel de l’Association Française des Yachts de Tradition (AFYT). Le spectacle sera une fois de plus au rendez-vous à Porquerolles où l’évolution de ces magnifiques voiliers suscite à chaque édition l’admiration du public.


45 bijoux flottants pour le plaisir de tous
Comme lors des précédentes éditions, les équipages seront présents pour régater, prendre du plaisir et tirer le meilleur de ces « bijoux flottants » que sont les yachts classiques dont certains sont plus que centenaires. Le vendredi 10 juin seront lancées les premières manches de la 19e Porquerolle’s Classic pour trois jours de régate sur des parcours côtiers.

Les inscriptions encore ouvertes
Conformément à l’avis de course, la Porquerolle’s Classic est ouverte aux yachts de tradition jaugés CIM (Comité International de la Méditerranée) et possédant un certificat valide dans les classes suivantes : Époque Marconi, Époque Aurique, Classiques Marconi.

Dans la continuité de l’édition 2021, les équipages désireux de participer à la 19ème Porquerolle’s Classic peuvent encore s’inscrire sur le site du Yacht Club de Porquerolles. Les inscriptions définitives se feront le jeudi 09 juin 2022 à Porquerolles.


Clap de fin et ultimes estocades sur la Porquerolle's Race 2022

Nos 400 marins étaient sur le pont dès 10 heures ce matin pour disputer les ultimes manches du week-end. Il faut dire que la journée est capitale et sacrera les vainqueurs de cette très belle deuxième édition de la Porquerolle's Race.
Sur les quatre catégories représentées, trois leaders (en IRC 0 et 1, IRC2 et Class40) semblent indéboulonnables, l'issue du match est en revanche plus incertaine en IRC 3 et 4, trois bateaux se tenant en trois points. Le vent d'ouest est lui aussi de la partie et suffisamment soutenu pour mettre en place deux manches successives sur tous les ronds.

Class40 – 4 courses courues (3 retenues)
Le côtier dominical a permis aux 5 Class40 d'évoluer en rade de Hyères vers le Lavandou. La dernière épreuve permet à Centrakor de confirmer son indéniable supériorité. Mikael Mergui et son équipage réalisent la passe de quatre ! On sait le lift 40, plan lombard, véloce ; les marins du bord qui ont longtemps brillé sur le circuit TP5, aguerris aux régates au contact, n'auront ouvert aucune brèche à leurs adversaires du week-end, faisant montre d'une parfaite maîtrise du sujet ! Le plan Verdier de Kito de Pavant HBFReforestaction est deuxième du parcours de 20 milles devant FullSave.

Rond Alpha – 7 manches courues (6 retenues)

Les deux parcours construits ce dimanche ont permis de départager les concurrents pour le podium. Dans ces groupes, les leaders respectifs, Arobas² et Magic Express, avaient engrangé suffisamment d'avance pour ne pas être inquiétés. En revanche, ça a ferraillé sec pour les places de dauphin.

Groupe 1 – IRC 0 et IRC 1

Derrière Arobas², Albator, le proto Nivelt mené par Benoît Briand s'invite sur le podium de la première manche et empoche la seconde place : une "intrusion " dans le trio constitué de Chenapan IV, Imagine et Tonnerre de Glen. Le deuxième parcours permet aux trois compères de rétablir la hiérarchie.
Imagine échoue au pied du podium derrière Tonnerre de Glen et Chenapan IV.

Groupe 2 - IRC 2

Jivaro, sûrement galvanisé par une première victoire hier, récidive sur les deux parcours construits du jour. Une performance remarquable mais malheureusement insuffisante : la victoire n'échappe pas au Farr40 de Laurent Lavaysse, Magic Express, au terme de 7 manches disputées. Le J133 d'Yves Grosjean, à seulement deux points, chipe la seconde place au très régulier Groupe Lambot Sailing Team.

Rond Bravo - IRC 3 et 4 – 9 courses (8 retenues)

L'équipage de Jean-Yves Le Gal - Checkmate a jeté ses dernières forces sur le rond Bravo. Avec deux victoires aujourd'hui le Mat 1070 se propulse sur la première marche du podium.
Les Minots de la Nautique trébuchent et voient tout espoir de victoire s'envoler. Le prometteur équipage se réconfortera sûrement avec sa très belle deuxième place acquise de haute lutte, devant le très combatif équipage de Sagola T.

ls ont dit :
Sébastien Le Ber - Président du Yacht Club de Porquerolles
Je suis ravi de cette nouvelle édition de la Porquerolle's Race, organisée sous le patronage du Yacht Club de France ; Le comité de course a réussi à envoyer presque 7 manches pour la plupart des participants, malgré les conditions de vent parfois erratiques notamment en début de semaine. Il y a avait certes un peu moins de bateaux que lors de l'édition précédente, mais le plateau est encore une fois extrêmement relevé avec des marins talentueux !

Mikael Mergui – Centrakor – Class40
Cette victoire me fait vraiment du bien, après tous ces mois de construction. Ça fait du bien, déjà, de se mettre en mode bateau, surtout ici, à Hyères, sur ce super plan d'eau. J'ai été bien entouré, avec trois co-équipiers d'enfer ! On a découvert un peu le mode d'emploi du bateau, j'ai pu aussi partager ces premières navigations avec mes partenaires, ça fait plaisir, c'est un beau moment de partage

Christophe Bouvet skipper- Arobas² - TP52 – IRC 0 et 1
Les conditions nous correspondaient parfaitement et le résultat est plus que positif, même s'il faut relativiser parce qu'il n'y avait pas d'autre bateau correspondant à notre catégorie. Plutôt que de courir contre un bateau, on a couru contre le temps. C'est un autre style d'exercice, très intéressant.
Gagner reste une grande satisfaction mais au- delà, le côté positif, c'est la qualité des manœuvres faites par l'équipage : il n'y a pas eu une faute, pas une casse ! C'est un super super entraînement pour notre prochaine course, la Giraglia Rolex Cup.

Laurent Lavaysse - Magic Express – Farr40 – IRC2

Et voila on va être obligé de chanter, comme promis, lors de la remise des prix ! C'est sûr qu'on avait un peu d'avance, mais Jivaro a fait une super manche ce matin ; on n'était pas loin derrière, ça se jour sur le fil. Sur la deuxième course, on a eu une vraie molle sur la ligne, et on a vu les écarts fondre d'un coup.
Aujourd’hui c'était vraiment sympa avec des conditions un peu plus ventées, il y avait plus de concurrence, de bagarre ! On s'est régalés, on reviendra l'année prochaine !

Jean-Yves Le Gal – Checkmate - IRC 3 et 4

C'était sympa parce qu'il y avait du challenge, il y a eu des chaises musicales et il a fallu s'arracher pour sortir cette première place et, l'équipage s'est arraché jusqu'au bout. C'est chouette, pour l'équipage et pour le bateau de gagner à Porquerolles qui est, vraiment, un lieu magique.

Partenaires particuliers
Ils nous sont chers, eux qui nous accompagnent, partagent nos aventures et nous permettent aussi de les poursuivre. Hier, le Yacht Club de Porquerolles a accueilli les dirigeants de CIS, partenaire principal de la course pour une demi journée d'échanges sur l'eau.
Le groupe est spécialisé dans l'apport de solutions logistiques et de vie dans des milieux particuliers. Et gère entièrement les bases de vie de compagnies offshores, mines d'extraction, défense ou organisations internationales. L'entreprise, qui compte près de 15.000 collaborateurs et travaille dans plus de 20 pays s’intéresse de près à notre discipline : " Plus qu’un sport, la voile allie haute technologie et environnement, portant des valeurs communes à CIS telles que la passion, l'audace et l'excellence " explique Régis Arnoux, PDG et fondateur du groupe CIS.
Le Yacht Club de Porquerolles est entouré d'une dizaine de fidèles partenaires*, institutionnels ou privés, qui contribuent, chacun, à la réussite de l’événement.

Merci à eux !
- Ville d'Hyères – Métropole Toulon Provence Méditerranée - CIS - Portland - Généris – Favier Casanova assurances - TLV - Société Marseillaise de Crédit - FFV - UNCL - YCF

Jour 3 - Du vent et du suspens à tous les étages...

L'ambiance a changé ce matin sur les pontons porquerollais où il règne une joyeuse frénésie. Il faut dire qu'après deux jours de disette, on annonce enfin du vent ! Certes, pas tonitruant, mais suffisant pour espérer pouvoir enchaîner quelques manches !
Et ça tombe bien car cette troisième et pénultième journée peut déjà être décisive. Si les podiums sont à peu près dessinés dans chacun des groupes, l'ordre des places est loin d'être établi à l'exemple des IRC 3 et 4 où les trois meneurs se tiennent en trois points et sur le groupe 2 ou les deuxième et troisième étaient ce matin à égalité de points.
La petite brise d'ouest d'une dizaine de nœuds permet effectivement au comité de course d'envoyer des parcours construits et côtiers pour les 42 concurrents.
26-29/05/2022, Porquerolles (FRA,83), Porquerolles 's Race 2022

 

Class40
Les cinq Class40 engagés sont partis pour un nouveau tour de l'île d'Ouest en Est, histoire de varier les plaisirs, agrémenté d'un petit parcours préliminaire du côté des Fourmigues de Giens, pour un total de 21 milles. Sur la ligne de départ, tous sont au taquet... tellement que Groupe Berkhem vole le départ pour une petite seconde se contraignant à une réparation immédiate. Centrakor et HBFreforestaction en profitent pour faire le trou, talonnés par Fullsave. Un nouveau mano à mano est lancé entre ces frères d'armes. Une fois de plus, Centrakor, le lift 40 de Mikael Mergui fait parler la poudre et s'impose après 4 heures de course devant Fullsave. HBFReforestaction complète le podium du jour.

Rond Alpha

Il y a de l'engagement et de l'animation sur ce rond. Sur l'eau, ça donne de la voix, ça se houspille, les bateaux se frôlent, les régates sont âprement disputées. Au menu, un parcours construit suivi d'un côtier que tous apprécient !

Groupe 1 – IRC 0 et IRC 1

Le TP 52 Arobas² domine toujours largement les débats dans ce groupe. Tonnerre de Glen, plus régulier ce samedi, avec deux manches de deux, accroît son avance de deux petits points au général sur l'équipage de Chenapan IV.

Groupe 2 - IRC 2

Après une première manche moins réussie (5è), le J133 Jivaro d'Yves Grosjean s'impose sur le parcours côtier, avec un équipage dont le skipper se plaît à nous faire remarquer qu'il respecte largement la parité avec 6 femmes à bord pour 5 hommes ! Au provisoire, derrière Magic Express, Jivaro, avec 10 points, remonte ce soir à la seconde place et creuse légèrement l'écart avec Groupe Lombardot Sailing Team (12 points).

Rond Bravo - IRC 3 et 4
Après une mise en jambe sur un parcours construit, les 16 bateaux du rond Bravo enchaînent avec un côtier de 13 milles, autour des marques Grand Ribaud, Fourmigues, Cap d'armes et une arrivée jugée devant le port de Porquerolles. Les talentueux jeunes "Les Minots de la Nautique", ont décidé aujourd'hui de reprendre le pouvoir et s'imposent sur les deux manches. Moyenne d'âge à bord ? 18 ans !! Du même coup ils s'emparent du leadership dans ce groupe avec 12 points, reléguant Checkmate (11 points) à la seconde place. Sagola T est troisième ce soir (10 points).... Les écarts sont infimes pour ce groupe : la victoire se jouera demain !

26-29/05/2022, Porquerolles (FRA,83), Porquerolles 's Race 2022

L'Echos des pontons

42 bateaux et autant d’anecdotes à raconter ... on vous laisse savourer ;-)
Tacticienne d'exception : Bouny est équipière à bord du Class40 TamTam. Christophe Ortin le skipper la connaît très bien, puisqu'ils naviguent ensemble depuis des années. Une grande complicité les unit à bord, Bouny se montre toujours dévouée à son équipage, un caractère typique de l'affectueux berger américain! " Quand elle descend dans le bateau, c'est le signe qu'il faut réduire ! Ça ne loupe pas, elle sent systématiquement venir les changements de pression ", nous confiait Christophe sur le ponton ! De pression, Christophe et Hugo, son fils, n'en n'ont pas ; amateurs éclairés, ils sont ravis de l'accueil qui leur a été réservé par les quatre concurrents " pros " de la Class40! L'histoire ne dit pas si Bouny a bien pris sa licence FFV !

Nom de nom : Quand on l'a acheté, notre bateau s'appelait Sagola. On a été le chercher en Italie, on passait tous les jours au chantier en espérant qu'il soit enfin prêt et tous les jours, le préparateur nous disait : Tomorrow, Tomorrow ! C'est resté, on a depuis ajouté un T à la fin du nom du bateau en souvenir de cet anecdote ! Baptiste Morand sur Sagola T

Simca 1000 : Tout est parti d'un pari de l'équipage, notre ancien bateau IMX 40 s'appelait Magic Simca bref … on essaye de mettre un peu d'humour dans la course et sur le plan d'eau : sur tous les départs, on chante cette chanson des chevaliers du fiels : la Simca 1000, c'est la coutume ! On est très respectueux de l'éthique du monde de la voile, mais ce petit clin d’œil nous amuse beaucoup. Ça amène un peu de légèreté dans ce monde de brutes ! Si on gagne demain, bien évidemment, on la chantera sur le podium ! - Laurent Lavaysse sur Magic Express.

26-29/05/2022, Porquerolles (FRA,83), Porquerolles 's Race 2022

Ils ont dit :

Jean-Pierre Balmes - FullSave – Class40 - Deuxième de la manche du jour
" On a modifié les étraves de notre plan Verdier au printemps de l'année dernière pour essayer de gagner plus de puissance et tenter de gommer les différences entre nos bateaux et ceux des générations plus récentes. On fait une super course avec un bon départ. Ensuite, on n'est pas super à l'aise au près mais on s'en sort finalement pas trop mal sur ce bord ; Il y a eu finalement un regroupement sous le vent des Medes et là, j'ai eu le nez creux : on s'est mieux positionné sur le nouveau vent, on est les premiers à sortir. Après on a essayé de lutter contre Mika [Mergui Centrakor]... mais il va quand-même beaucoup plus vite, son bateau est puissant !"

Victor Bordes - Les Minots de la Nautique - A 35 – IRC3 et 4
" On gagne ce matin et je pense qu'on gagne la seconde course du jour. J'ai fait une petite erreur de parcours mais on a réussi à bien se rattraper. On espère être premiers au général avec quelques points d'avance. On a été bien réguliers [troisième est leur plus mauvaise place] depuis jeudi, on espère que ça va payer ! On est une bande de potes, on se connaît tous depuis une dizaine d'années. On a tous commencé à faire de l'optimist ensemble, puis du laser et on s'est retrouvé sur ce beau projet avec un bateau mis à disposition par le Société Nautique de Marseille avec tout le nécessaire pour naviguer sur le Championnat UNCL Méditerranée ...et ça marche plutôt bien ;-)

Dimitri Deruelle - Tacticien sur Chenapan IV – Ker 40.3 – IRC 0 et 1

C'est une journée très positive. Hier on a perdu des points, on a réussi à se remobiliser, on a bien débriefé pour repartir sur de bonnes bases aujourd'hui. La deuxième manche avec du vent, c'était super, On s'est régalé sur le bord de portant où le bateau plane vraiment à plus de 20 nœuds, ça nous a permis de revenir sur les bateaux de devant. J'ai vraiment une super équipe, on a beaucoup travaillé sur ce bateau en termes de performances, on est contents de voir que ça paye !

Yves Grosjean - Jivaro – J133 – IRC 2

La Porquerolle's Race a une saveur particulière pour nous car c'est notre dernière course avec ce bateau que j'ai depuis 16 ans. La première course a été assez difficile pour nous aujourd'hui, on a commencé par voler le départ. On s'est retrouvés dans le paquet, il y a eu du jeu avec les autres bateaux, ça a été une régate bien intense. C'est génial que le comité nous ait envoyé sur ce beau parcours jusqu'au
Fourmigues. On s'est bien amusé car le J133 marche bien au près et que c'est toujours agréable de faire des surfs jusqu'à 15 nœuds. On a fait de belles trajectoires, on est très contents. Rien n'est joué pour le général, on a un peu la pression pour demain !
Eve Bougault / Mer & Media

26-29/05/2022, Porquerolles (FRA,83), Porquerolles 's Race 2022

Jour 2 : Sous le signe de la récidive

Les conditions météo étaient finalement plus propices à la navigation ce vendredi 27 mai, alimentées par une petite brise d'ouest venant rafraîchir le plan d'eau. Le comité de course a assuré le spectacle en rade de Hyères, en envoyant toutes les courses devant le port de Porquerolles. Depuis la terre, le spectacle des spis irisant la baie était grandiose.
Comme hier, les Class'40 ont ouvert le bal en toute fin de matinée pour un côtier de 19 milles dans la rade de Hyères, entre le fort de Brégançon et l’aéroport. Vers 12h30, les 37 concurrents des ronds IRC sont libérés à leur tour, et enchaînent les parcours construits dans l'après-midi.... de quoi donner la banane à tout le plateau !

Class40
Les Class40 nous ont offert une course pleine de rebondissements aujourd’hui sur un parcours d'un peu moins de 20 milles : entre mistoufles et changements de leaders, la victoire se joue sur le fil et revient une nouvelle fois à Mikael Mergui, le local de l'étape sur Centrakor. Il est talonné par un Kito de Pavant ravi du match serré qui s'est disputé toute la journée. La palme du spectacle est attribuée ce soir, à Groupe Berkem et Fullsave auteurs d'une bagarre anthologique pour la troisième place. Au coude à coude, deux toutes petites secondes séparent les deux concurrents, soit 10 centimètres de bout-dehors !

Rond Alpha
Deux départs ont été envoyés par le comité de course ce vendredi sur ce rond des grosses unités. Sur la deuxième manche, à l'issue du premier bord, les bateaux restent littéralement collés à la piste. Le vent s'effondre complètement, signant l'arrêt prématuré et l'annulation de la course.

Groupe 1 : IRC 0 et 1
Dans ce groupe, l'IRC 52 Arobas² domine son sujet de la tête et des épaules, invaincu depuis le début de la compétition, il conforte naturellement sa place de leader du général. Après trois manches, le suspens reste entier pour le reste du podium : Chenapan IV et Imagine respectivement deuxième et troisième se tiennent en un petit point !

Groupe 2 : IRC 2
Magic express, mené par Laurent Lavaysse, reste magique et impérial ! Le prix de la régularité revient à Groupe Lombardot Sailing Team, qui chipe la deuxième place au général à Jivaro, moins chanceux aujourd'hui. Ici aussi tout est encore possible : les deux bateaux sont ce soir à égalité de points !

Rond Bravo (IRC 3 et 4)
C'est un peu le rond des chanceux, avec trois parcours courus ce jour.
Sagola T de Brice Aque réalise LA très bonne opération du jour en s'adjugeant la victoire sur les deux premières manches. Le grand soleil 37.2 gagne pas moins de 8 places au général.

Checkmate, après une première manche plus moyenne (8) se reprend et remporte le dernier parcours construit, confirmant de fait son statut de leader.
Les Minots de la Nautique décrochent, eux, le prix de la régularité sur les manches du jour et complètent le podium provisoire qui se tient en trois petits points !

Family Fair
Il est aussi de jolies histoires de transmission et de partage sur la Porquerolle's Race. A bord de Flower Power² , trois générations naviguent ensemble. C'est le grand-père, Carel Olsthoorn, 67 ans, qui initie le mouvement en achetant un premier bateau il y a une quinzaine d'années. Le fils, Charles, ex cycliste en mal de compétition, embarque à son tour, et presque naturellement le petit-fils Raphaël, 11 ans, et benjamin de la course, rejoint le mouvement. " C'est génial de naviguer ensemble, confie Charles, surtout quand on voit l'implication et le sérieux de Raphaël sur le bateau, ça fait plaisir ! L'émotion est bel et bien présente chez Carel lorsqu'on parle de cette passion qui les unis tous les trois. Il nous avoue avoir parfois, à bord, les larmes aux yeux.... les embruns sans doute ?Flower Power² – Mat1070 - est ce soir 4ème du classement Bravo Irc 3 et 4.

Ils ont dit :

Kito de Pavant HBFReforestaction – Class 40, deuxième de la manche du jour : On s'est régalé ! Malgré le peu de vent, on a fait un très beau parcours, super intéressant. C'était top : l'élastique qui se tendait se détendait entre les concurrents au fil de la régate, les changements de leaders, et, encore, une bonne bagarre avec le local de l'étape [Centrakor – Mikael Bergui] ! Il finit encore devant et va finir par nous agacer;-) Le plan d'eau reste technique et très compliqué, ça se joue à rien, un placement, une petite risée.

Laurent Camprubi – GroupeBerkem , Class40, troisième de la manche du jour
Le finish est incroyable, il y a deux secondes entre les deux bateaux pour le podium de cette course. On a vraiment pris beaucoup de plaisir, ça a bien matché à bord. Le bateau, un Cap40 est tout neuf, il nous manque nos voiles d'avant code 0 et gennaker. Et pourtant, on arrive à passer deuxième à la marque du coffre. Et puis, quand Kito met son code 0, c'est impressionnant, il s'envole ! C'est de bon augure pour la suite : on découvre le bateau, c'est notre deuxième navigation à bord et déjà on a pris plus de plaisir qu'hier ; tous les jours on apprend quelque chose, c'est super !

Laurent Lavaysse - Magic Express – Farr40 - IRC2
On a les conditions du bateau, qui est très performant dans les petits airs ! Donc on est ravis ! On tourne avec la même équipe depuis pas mal de temps, on se connaît bien donc on avait tout pour bien faire ! On participe à la Porquerolle's Race depuis longtemps, cette course est vraiment sympa parce qu'il y a de l'ambiance à terre et l'organisation est impeccable.

Baptiste Morand - Sagola T – Grand Surprise 37.2 Rond Bravo (IRC3 et 4)
La météo a été un peu capricieuse en début de journée avec peu d'air, puis le vent s'est levé ce qui a été un peu plus agréable. On marche bien. On va sûrement faire une belle opération au classement général, de toute façon mieux qu'hier où on était tombés dans un trou d'air. Le bateau marche bien, il reste encore quelques réglages et on hâte d'attaquer demain pour rattraper les petites places qui nous manquent.

Eve Bougault / Mer & Media