Clap de fin sur la 4ème édition

Arrêt sur image. Pas un souffle d’air ce matin sur la rade de Hyères, les 47 équipages ont patienté sous le soleil et sur une mer miroir avant qu’une petite brise se lève et permette au comité de course à 11h57 de lancer des départs.

Les grands vainqueurs de cette 4ème édition sont : Centrakor (Class40), Raving Swan (IRC0-1), Magic Express (IRC2), Flower Power2 (IRC 3-4) et Stellamarris (Cape31).

Les parcours construits (IRC et Cape 31) et le parcours côtier (Class40) réalisés ce dimanche ont permis de confirmer et de départager les concurrents pour les podiums 2024 de la Porquerolle’s Race. Une édition où amateurs et professionnels ont pu en découdre sur des régates de haut niveau.
Cette 4ème édition de la Porquerolle’s Race sous le signe de la nouveauté aura été un succès. En mer, les tout petits airs qui ont baigné la rade de Hyères durant ces 5 jours ont permis de valider 28 courses et offert un spectacle de toute beauté mais également à terre grâce à des moments de convivialité très appréciés des marins.

IRC 0-1 – 6 courses
Raving Swan, le Swan42 de Jérôme Stubler, s’impose dans la course du jour et conserve ainsi la tête du classement général. Vito3 (Ker40) de Anthony Munos et Long Courrier (Syd43) de Gery Trentesaux montent respectivement sur la deuxième et troisième marche du podium.

Cape 31 – 6 courses
Le vainqueur de la dernière course du jour, Stellamarris (AUT) remporte également la Porquerolle’s Race. Essentia (ROU) et Sohtgunn (IOM) complètent le podium.

IRC 2 – 6 courses
Vainqueur de cinq courses sur les six disputées, Magic Express de Laurent Lavaysse s’impose naturellement au classement général. Chaud Bouillant (Lionel Zerbonia) et Alfaore (Louis Delille) complètent le podium.

IRC 3-4 – 6 courses
Flower Power2 (Karel Olsthoorn) est le grand vainqueur devant Lelupin (Jean Rameil) et Xbie (Jérôme Fournier).

Class40 – 4 courses
Centrakor (Mikael Mergui), remporte la Porquerolle’s Race devant PrendreLaMerAgirPourLaForêt (Matthieu Claveau) et Jeanne (Kito de Pavant).

Le rendez-vous est donné pour la 5ème édition de la Porquerolle’s Race du 28 mai au 1er juin 2025.

La 4ème édition en chiffres
28 départs
47 bateaux
420 marins
16 nationalités
77 clubs de voile représentés
33 bénévoles

Sébastien Le Ber, Président du Yacht Club de Porquerolles : « C’est une très belle édition de la Porquerolle’s Race, je suis très de content. Je félicite et je remercie l’équipe des bénévoles du Yacht Club de Porquerolles qui a fait un travail remarquable et sans qui nous ne pourrions organiser cet événement ».

Aurélie Lhuillier, directrice du Yacht Club de Porquerolles : « Cette édition sur un nouveau format a très bien fonctionné. Je suis ravie. Nous allons continuer à travailler dans ce sens avec l’équipe d’organisation pour satisfaire nos coureurs : une grande course pour les Class40, des parcours construits pour les IRC et les Cape31 que l’on espère encore plus nombreux l’an prochain. Cette 4ème édition de la Porquerolle’s Race confirme et s’inscrit comme un rendez-vous international incontournable pour professionnels et amateurs avertis ».

Florence Arnoux, administratrice de CIS, partenaire historique de La Porquerolle’s Race et du Yacht Club de Porquerolles : « La société CIS est une société marseillaise. Notre entreprise accompagne des grands projets dans le secteur des énergies, des métaux critiques, des infrastructures dans le monde entier, on est un peu les aventuriers de l'extrême. Se rapprocher d'une course de voile est pour nous naturel car il y a un côté très RSE. Le monde de la voile et de l'entreprise c'est très proche parce que sur un bateau en termes de management il y a des équipes, un manager et c'est un peu le profil de notre entreprise avec le siège, les filiales et la gestion de tout le personnel. On accompagne aussi des grands projets sur l'eau et c'est pour cela que nous nous sommes engagés sur la Porquerolle’s Race et au côté du Yacht Club de Porquerolles. »

Nico Dell Karth, tacticien à bord de Stellamarris : « C'était une bonne semaine à Porquerolles, l'endroit est magnifique. Nous avons apprécié chaque jour et surtout aujourd'hui ! Chaque journée a été fun. Nous n'avons eu le bateau en décembre dernier en Afrique du Sud et, à Porquerolles, c'était notre première course en Europe, nous sommes vraiment heureux et fiers de cette victoire »

Jérôme Stubler, propriétaire de Raving Swan : « C'est la première fois que l’on gagne la Porquerolle’s Race, c’est vraiment super. C’était très tendu sur la dernière course, on était quatre bateaux à pouvoir gagner. La course a été intense, on était très concentré et ça se termine très bien pour nous. »

Karel Olsthoorn, propriétaire de Flower Power: « Je suis extrêmement content ! C'était très émouvant, la bataille avec Lelupin, ça nous a demandé beaucoup d’énergie, l’équipage était très motivé à mener le bateau à 110% de sa capacité. Je pense que c'est notre 15ème participation et c'est toujours un plaisir de venir ici à Porquerolles. »

Laurent Lavaysse, propriétaire de Magic Express : « On a eu un peu de fil à retordre avec Chaud Bouillant. On est ravi, on a gagné ! On est des habitués de la Porquerolle’s Race, ça fait dix ans qu’on y participe. On reviendra l'année prochaine peut-être avec un autre bateau ».

Merci à nos partenaires fidèles qui sont essentiels pour l’’organisation de la Porquerolle’s Race : CIS, Ville d’Hyères, Var, Métropole Toulon Provence Méditerranée, Malongo, TLV, Portland, Favier Casanova assurances, Capitainerie de Porquerolles, FFVoile, YCF.

 


Sea, Sail and Sun

Le vent a fait la grasse matinée ce samedi matin à Porquerolles ! Et il a fallu patienter jusqu’à 12h00 pour que le comité de course puisse lancer les premiers départs de cette quatrième journée de course. Au programme du jour, un grand parcours côtier de 18 milles pour les Class40 et deux parcours construits pour les IRC et les Cape31. De quoi ravir les équipages de cette 4ème édition de la Porquerolle’s Race.

Si la petite brise a traîné pour s’installer dans la rade de Hyères, c’était pour s’établir pour une petite dizaine de nœuds mollissant en début d’après-midi. Sous un soleil resplendissant et une mer belle, le match sur l’eau était de toute beauté lors de la première course du jour, glissades sous spi, manœuvres parfaitement réalisées au passage des bouées…Cette quatrième journée de navigation s’est montrée très tactique et stratégique. Le vent mollissant tout au long de la deuxième course, tous les marins avaient les yeux rivés sur les réglages de voiles et à l’affut de la moindre petite risée avec un seul objectif : faire glisser leur bateau et franchir le plus vite possible la ligne d’arrivée.

Les classements se précisent en IRC 2, la victoire est acquise pour Magic Express (Laurent Lavaysse). Chez les IRC 3-4, un duel se dessine entre Lelupin (Jean Rameil) et Flower Power2 (Karel Olsthoorn) à égalité de points, tout comme chez les Cape31 entre Essentia (ROU) et Stellamarris (AUT). Du côté des Class40, la victoire au classement général se jouera lors de l’ultime course, même scenario chez les IRC 0-1.
Verdict demain !

Demain, dimanche 12 mai, les quarante-sept concurrents de cette 4ème édition de la Porquerolle’s Race livreront leur dernière bataille – Premier départ dès 10h.

IRC 0-1 – 5 courses
Raving Swan
– 10 pts, le Swan42 de Jérôme Stubler, conserve la tête du classement général provisoire à égalité de points avec Arobas2 (TP52) – 10pts - de Gérard Logel. Long Courrier (Syd43) – 11 pts - de Gery Trentesaux complètent le podium. En quatrième position, on retrouve Vito3 (Ker40) – 11 pts - de Anthony Munos, la bataille pour le podium promet d’être belle demain.

Cape 31 – 5 courses
Le vainqueur de la dernière course du jour, Essentia (ROU) – 8 pts - prend les commandes du classement général provisoire à égalité de points avec Stellamarris (AUT) – 8 pts. Aspire (POL) – 12 pts conserve sa troisième place.

IRC 2 – 5 courses
Vainqueur des cinq courses de la Porquerolle’s Race, Magic Express – 4 pts - (Laurent Lavaysse) conforte sa place de leader au classement général provisoire, la victoire ne peut plus lui échapper demain. Alfaore  - 9 pts - (Louis Delille) et Chaud Bouillant - 10 pts - (Lionel Zerbonia) complètent le podium.

IRC 3-4 – 5 courses
En remportant les deux courses du jour, Lelupin - 6 pts - (Jean Rameil) s’empare de la tête du classement général à égalité de points avec Flower Power2 – 6 pts – (Karel Olsthoorn). Gio Gio – 17 pts - (Philippe Mariani) conserve sa troisième place.

Class40 – 3 courses
Centrakor
- 6 pts - (Mikael Mergui), conserve la tête du classement général provisoire devant PrendreLaMerAgirPourLaForêt – 7 pts - (Matthieu Claveau) et Jeanne – 8 pts – (Kito de Pavant), le vainqueur de la course du jour.

Dimitri Deruelle, tacticien à bord de Vito3 (IRC 0-1) : « Je suis content de retrouver le petit temps, le soleil et les belles conditions habituelles à Porquerolles. Nous, on a un bateau qui est assez performant dans le petit temps, le bateau est plein de sensations et très agréable dans ces conditions. On a fait une belle première journée et hier, sur le côtier on s'est pris les pieds dans le tapis dans la transition de vent en allant aux Sarraniers. On a mal géré la rentrée du vent par le large. On sait où est notre joker dans le classement et maintenant on n'a plus le droit à l'erreur donc on est plutôt content de faire des parcours construits. Moi j'adore ce plan d'eau, j'ai été 15 ans au club de Hyères quand j’ai commencé la voile donc vraiment je le retrouve avec beaucoup de plaisir. L'équipe à bord de Vito3, elle est vraiment géniale, il y a un joli mix de pro-amateur et énormément de filles, quatre filles sur la plage avant c'est quand même assez rare sur un bateau. »

Vincent Biarnes, tacticien à bord de Soleag (IRC 0-1) : « Soleag (Ice Yacht 53), c'est un nouveau bateau, il a été mis à l'eau en début d'année, c'est notre troisième course. On est toujours en phase de découverte et de mise au point, c'est quand même une machine un peu complexe et qui demande un peu de temps pour la prise en main mais on progresse petit à petit. Notre objectif est de continuer notre progression et de bien finir la Porquerolle’s Race. C'est toujours un plaisir de venir naviguer dans le Sud après l'hiver qu'on a eu en Bretagne ça fait beaucoup de bien ! Les conditions sont magiques. »

Gery Trentesaux, propriétaire de Long Courrier (IRC 0-1) : « C’est la première fois que je participe à la Porquerolle’s Race, les parcours sont bien organisés, l’organisation est parfaite, on prend beaucoup de plaisir même si j’aurai préféré avoir un peu plus de vent. Hier, c’était incroyable le tour de l’île ! je suis très content d’être là et je reviendrais avec plaisir l’an prochain. J’ai le bateau depuis l’an dernier, il n’est pas encore au point car j’ai cassé le mât sur la Fastnet, on repart donc un peu de zéro. Ce sera un bon bateau mais plus typé pour la brise. A bord, ce n’est que des copains, on navigue ensemble depuis plus de 25 ans. »


The Magical Tour !

Que c’est beau ! C’est magique ! Quel spectacle ! Les jours se suivent et ne se ressemblent pas à Porquerolles. A 12h, le comité de course a pu donner le départ du parcours n°10 qui n’est autre que le tour de l’île. Ce parcours incontournable de la Porquerolle’s Race est très apprécié de tous les concurrents autant pour la beauté du site et ces paysages somptueux que pour la tactique avec des vents qui ne sont pas toujours faciles à gérer. Un peu plus de 2 heures après le départ, les premiers concurrents ont franchi la ligne d’arrivée. Une nouvelle fois la magie a opéré lors de ce tour de Porquerolles qui a tenu toutes ses promesses en offrant un sublime et inoubliable spectacle.

IRC 0-1 – 3 courses
Raving Swan, le Swan42 de Jérôme Stubler, conserve la tête du classement général provisoire devant Arobas2 (TP52) de Gérard Logel et Vito3 (Ker40) de Antony Munos.

Cape 31 – 3 courses
Stellamarris (AUT) prend la tête du classement général provisoire devant Aspire (POL) et Essentia (ROU), le vainqueur du tour de l’île.

IRC 2 – 3 courses
Vainqueur du tour de Porquerolles, Magic Express (Laurent Lavaysse) conforte sa première place au classement général provisoire. Alfaore (Louis Delille) et Chaud Bouillant (Lionel Zerbonia) complètent le podium.

IRC 3-4 – 3 courses
Flower Power2 (Karel Olsthoorn) conserve son leadership au classement général provisoire devant Lelupin (Jean Rameil) et Gio Gio (Philippe Mariani).

Class40 – 2 courses
Centrakor (Mikael Mergui), vainqueur des deux courses disputées, prend la tête du classement général provisoire devant PrendreLaMerAgirPourLaForêt (Matthieu Claveau) et Phenix (Anthony Streicher).

Laurent Lavaysse, capitaine de Magic Express (IRC) : « On s'est régalé sur ce tour de île. Nous avons plutôt bien navigué, on a réussi à distancer notre concurrent principal qui est Chaud Bouillant et là maintenant il faut qu'il soit chaud bouillant jusqu'au bout pour essayer de nous repasser. On a compté comme d'habitude sur l'appui de notre mascotte Mickey qui nous aide beaucoup, on est content de l'avoir à bord. Nous sommes très très contents de de cette navigation, il y avait une bonne ambiance à bord et une victoire c'est toujours sympa ! »

Philippe Mariani, propriétaire de Gio Gio (IRC 3-4) : « Aujourd'hui, on a gagné le tour de l'île, les conditions étaient magiques. Au niveau stratégie, on a bien géré le passage des Mèdes, on a profité du fait qu'on voyait un peu ce qui se passait devant avec nos concurrents qui se sont fait enfermer à la côte et du coup, on est resté un peu plus large et on a pris la tête que l’on a réussi à conserver jusqu’à la ligne d’arrivée. »

Christophe Bouvet, skipper et navigateur à bord de Arobas2 : « C’est toujours un plaisir de faire le parcours autour de l’île, c’est un parcours mythique quand on vient à Porquerolles et que l’on fait la Porquerolle’s Race, on se doit de faire le tour de l’île. Les conditions étaient très agréables, c'était une très bonne idée de faire ce tour aujourd’hui. Et une petite victoire, ça fait toujours du bien, c'est sympa parce qu’il y avait un petit peu de déception hier. Ҫa remet un petit coup de boost à tout l’équipage. »

Jean Rameil, Lelupin (IRC 3-4) : « Aujourd'hui c'est un tour de l’île, j’ai grandi sur l’île donc c’est toujours magique de faire ce parcours car l’île est fabuleuse, le temps est exceptionnel, on va se régaler… un vrai moment de bonheur à venir ».

Magalie Gaggero, n°1 à bord de Flower Power2 : « On est super motivés, on a fait une super belle journée hier. C’est trop bien de faire faire le tour de l’île, les paysages sont magnifiques et cela va également nous permettre de varier les manœuvres, les voiles mais aussi de nous faire réfléchir différemment au niveau de la tactique et de la stratégie. C’est toujours un grand moment de faire le tour de l’île et arriver à La Jeaume Garde, c’est un peu comme passer le cap Horn ! ».

Rendez-vous demain, dès 10h les 47 équipages largueront les amarres pour plusieurs courses à suivre à partir de 11h.


Un petit souffle et c’est parti !

Pas un souffle d’air en ce début de journée dans la rade de Hyères, les trente-huit IRC et les huit Cape 31 en lice pour cette 4ème édition de la Porquerolle’s Race ont dû patienter avant qu’un léger souffle permette au comité de course de lancer des départs à partir de 15h23, tous ont pu courir deux courses pour cette première journée.

Du côté des Class40, Mikael Mergui (Centrakor) est le premier vainqueur de la Grande Course de la Porquerolle’s Race. Parti hier à 15h, il a franchi la ligne d’arrivée ce matin à 10h 56min 35s.

Patience et concentration étaient les mots d’ordre de cette première journée de la Porquerolle’s Race 2024 pour les IRC et les Cape 31. Après avoir attendus que le vent se lève, à 15h23, les équipages ont enfin pu régater et prendre le départ de deux parcours construits. En milieu de journée, un magnifique ballet de voiles avec des spis de toutes les couleurs a donc envahi la rade de Hyères – La Porquerolle’s Race est lancée.

IRC 0-1 – 2 courses
Raving Swan, le Swan42 de Jérôme Stubler, en remportant les deux courses du jour, prend la tête du classement général provisoire devant Vito3 (Ker40) de Antony Munos et Long Courrier (Sydney 43) de Gery Trentesaux.

Cape 31 – 2 courses
Après deux courses, Aspire (POL) qui a remporté la première prend la tête du classement général provisoire devant Stellamarris (AUT) qui s’est imposé sur la deuxième et Ekersuzme (TUR).

IRC 2 – 2 courses
Vainqueur de la deuxième course du jour, Magic Express (Laurent Lavaysse) prend également la première place au classement général provisoire. Chaud Bouillant (Lionel Zerbonia) et Alfaore (Louis Delille) complètent le podium.

IRC 3 – 2 courses
Flower Power2 (Karel Olsthoorn) s’impose dans les deux dernières courses du jour prenant ainsi la tête du classement général provisoire devant Lelupin (Jean Rameil) et Xbie (Jérome Fournier).

Du côté des Class40, Mikael Mergui (Centrakor) remporte la première Grande Course, Matthieu Claveau (PrendreLaMerAgirPourLaForêt) et Kito de Pavant (Jeanne) complètent le podium.

Le Cape 31 One Design – huit team & huit nationalités
Nouvelle classe à l’honneur cette année sur la Porquerolle’s Race, le Cape 31 One Design est monotype optimisé pour être polyvalent, maniable et performant tant dans la brise que dans le petit temps, au près ou au portant. Il a été conçu par l’architecte et navigateur irlandais Mark Mills et construit à Cape Town en Afrique du Sud. Son succès a été immédiat dans le monde entier.

Sur cette 4ème édition de la Porquerolle’s Race, huit team de huit pays s’affrontent en flotte : Autriche, France, Angleterre, Hongrie, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Turquie. Avec à bord des marins professionnels issus de tous horizons et au palmarès impressionnant  : voile olympique, America’s Cup, Course au large, maitres voiliers…

Suart Bithell (GBR), Capitaine à Bord de SHOTGUNN -médaille de bronze en 470 Jeux Olympiques de Londres et médaille d’or aux Jeux Olympiques de Tokyo en 49er : « Le Cape 31 est un bateau assez unique, pour moi c'est un croisement entre un dériveur et un gros quillard. Il est vraiment sympa, très léger et très puissant. Je connais bien le plan d’eau car je suis venu plusieurs fois pour la SOF (Semaine Olympique Française de Hyères). C’est super que la classe se développe en Europe et c’est vraiment cool d’être ici à Porquerolles ».

Mikkel Rossberg (DAN) équipier à bord de Essentia : « C’est notre première fois à Porquerolles ! Le Cape 31, c’est un bateau vraiment amusant, je prends vraiment beaucoup de plaisir sur ce monotype, il est petit, facile et très rapide. Et cette flotte de 8 bateaux, c’est vraiment intéressant, c’est une chance pour nous car on retrouve des Cape 31 dans toute l’Europe mais aussi dans le monde entier ».

Attila Feret (FRA), Tacticien à bord de Imagine : « Le Cape 31, c'est vraiment un bateau ultra typé régate, il est très léger, très maniable avec de très bonnes vitesses. La classe démarre doucement en Méditerranée, on commence à avoir pas mal de bateaux sur les différents rendez-vous. Sur la Porquerolle’s Race, on va pouvoir jauger la concurrence internationale parce qu'il y a beaucoup de bateaux avec des équipages que l’on ne connaît pas ».

Rendez-vous demain, dès 10h les 47 équipages largueront les amarres pour plusieurs courses à suivre à partir de 11h.

 


Bon départ pour les Class40 !

C’est à 15h, ce mercredi 8 mai, que le coup d’envoi de la Porquerolle’s race a été donné. Les cinq Class40 présents ont ouvert le bal sur un parcours inédit de 85 milles et environ 24h de course. Tant attendue par les équipages, cette grande nouveauté mise en place par le Yacht Club de Porquerolles va se disputer dans de petits airs erratiques.

Pour les trente-quatre IRC et les huit Cape 31, cette journée est consacrée aux inscriptions et à la préparation des bateaux. Les coureurs prennent leurs marques, certains peaufinent les derniers réglages pendant que les autres font une régate d’entrainement dans la rade de Hyères. Pour ces derniers, le premier départ sera donné demain à 11h.

Un parcours côtier inédit de 85 milles pour les Class40
C’est à 15h pétantes, dans un vent de sud-ouest de 6 nœuds, que les cinq Class40 ont pris le départ de cette nouvelle course. Ils se sont donc élancés sur un parcours inédit de 85 milles. Après un magnifique départ à l’anglaise, sous spi devant le port de Hyères, les concurrents ont mis cap à l’Est en direction de la marque de parcours Le Lion de Mer devant Saint-Raphaël puis ils passeront La Fourmigue du Lavandou avant de revenir faire un tour de L’Île de Porquerolles. La Jeaume Garde, entre Porquerolles et La presqu’île de Giens, sera la dernière marque de parcours de ce grand côtier.

Kito de Pavant – Jeanne – Class40 : « C’est un très beau parcours que nous a mis en place le Yacht Club de Porquerolles, Bravo ! Vues les conditions météo attendues, nous allons avoir très peu de vent, c’était très difficile de trouver un parcours. Nous serons six copains à bord et j’espère que nous allons prendre comme tous les ans beaucoup de plaisir sur cette Porquerolle’s Race ! »

Agnès Menut – Prendre La mer Agir Pour La Terre – Class40 : « C'est sympa une course comme ça, de nuit en équipage, on est super content et on est impatient de partir. Les conditions météo vont être assez calmes, peut-être un peu trop pour le bateau mais on va faire un beau parcours jusqu'à Saint-Raphaël et on va pouvoir profiter des magnifiques paysages. »

Matthieu Foulquier Gonzagnes – SOTRAPLANTTRS – Class40 : « Une course de 24 heures, ça change et c'est une bonne chose ! C’est l'occasion d'aller un peu plus loin dans notre bassine malheureusement on va avoir peu de vent mais bon je pense que ça devrait quand même le faire, il faut espérer avoir des thermiques. Ça va être intéressant de naviguer en équipage comme ça sur ces bateaux où l’on fait plus du double ou du solo. L’objectif, c’est aussi de s'amuser ! La Porquerolle’s Race, c'est notre première course de la saison, le bateau a été mis à l’eau lundi, ce sera donc une bonne mise en jambe. »

Ils viennent remettre leur tire en jeu
Ils sont montés sur la plus haute marche du podium l’an dernier. En IRC 0-1 - Gérard Logel et son équipage à bord de AROBAS² seront bien présents pour franchir une nouvelle fois la ligne d’arrivée en vainqueur. Tout comme Kito de Pavant en Class40 qui tentera également de monter une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium.

Ils sont tous là ! Amateurs, professionnels et habitués de la course, sont au rendez-vous de la 4ème édition de la Porquerolle’s Race. Un très beau plateau où Class40, IRC et Cape 31 promettent une compétition de haut niveau sur l’eau.

Rendez-vous demain dès 11h00 pour le début de la grande fête de la voile dans la rade de Hyères avec les premières courses pour les IRC et les Cape 31.


Cap sur les nouveautés !

Organisée par le Yacht Club de Porquerolles, la 4ème édition de la Porquerolle’s Race, rendez-vous incontournable en méditerranée le week-end de l’Ascension, se tiendra du 8 au 12 mai prochains. Près de 50 équipages sont attendus pour régater dans une ambiance conviviale et profiter du cadre magnifique de la baie de Hyères, des îles de Porquerolles et de Port-Cros. Une Édition plus que jamais marquée par une participation internationale.

Les nouveautés 2024
Toujours très dynamique et prêt à relever les challenges, le Yacht Club de Porquerolles  a réussi à nous surprendre cette année encore avec la présence de nouvelles classes comme les Classe40 et les Cape 31. Des formats de course revus et corrigés pour, comme à son habitude, répondre au mieux aux attentes des coureurs. C’est ainsi que nous aurons, entre autres, une grande course pour les Class40 qui passeront une nuit de régate surement acharnée sur un parcours côtier qui se veut particulièrement technique.

Aurélie Lhuillier, directrice du Yacht Club de Porquerolles : « Nous avons fait notre maximum pour trouver des évolutions à notre organisation afin de satisfaire nos coureurs. Notre souhait principal a toujours été d’allier professionnalisme et convivialité : nous sommes aujourd’hui particulièrement heureux de pouvoir avoir sur nos lignes de départ autant de professionnels que d’amateurs avertis ».

Les Cape 31 vont courir en flotte. Nouveaux venus l’an dernier, les Cape 31 one design, conçus par l’architecte Mark Mills, seront à l’honneur cette année. La régate promet d’être intense à bord de ces voiliers élégants et sportifs ; 8 teams en lice venus des quatre coins de l’Europe.

Une première, une grande course pour les Class40
Pour la première fois, les Class40 prendront le départ d’une grande course de 24h avec une nuit en mer. Le top départ de la course, inscrite au calendrier du Trophée Méditerranée de la Class40, sera donné à 14h00, le mercredi 8 mai pour cette grande première.

Mikael Mergui, Centrakor (Class40) : « C'est vraiment chouette que l'organisation de la Porquerolle’s Race ait fait l'effort de créer une course pour nous et nos Class40. Cette année et pour la première fois, l’organisation nous propose une course de près de 24h. C'est un super entraînement et une bonne remise en route pour la saison qui nous attend vu que la Porquerolle’s Race sera notre la première course en 2024. »

Coup d’envoi le jeudi 9 mai pour les IRC et les Cape 31
Pour les monocoques de jauge IRC et les Cape 31, le premier départ sera donné le jeudi 9 mai à 11h. Au programme, quatre jours de régates sur deux ronds de course sur des parcours inédits construits et côtiers. L’objectif sera de disputer le plus grand nombre de courses possibles en fonction des conditions météo. Un programme sportif intense et de haut niveau en mer !

A terre, la convivialité sera de mise comme à son habitude, ce qui contribue au charme des régates organisées par le Yacht Club de Porquerolles.


Le Groupe SFA s’engage aux côtés du Yacht Club de Porquerolles pour l’organisation du Championnat du Monde des 12m JI

Du 17 au 23 juin 2024 prochain, le Yacht Club de Porquerolles organise le Championnat du Monde des 12m JI. Le groupe SFA, concepteur et fabricant Français de solutions domestiques et professionnelles – « partout où l’eau coule et s’écoule », confirme son engagement sur l’événement et aux côtés du Yacht Club de Porquerolles en devenant partenaire du Championnat du Monde des 12m JI.

LE GROUPE SFA LEADER MONDIAL DE L’ÉQUIPEMENT SANITAIRE
Depuis plus de 60 ans, les sociétés du Groupe SFA se mobilisent pour apporter à une clientèle de professionnels et de particuliers toujours plus de confort sanitaire dans leur quotidien. Elles mettent à leur disposition bien plus qu’un savoir-faire technologique ; elles offrent des solutions inventives, fiables et simples à mettre en œuvre.
https://www.sanimarin.com/fr/le-groupe-sfa/

Claude Perdriel, président du Groupe SFA :« C’est vraiment tout sauf un hasard si SFA a décidé d’accompagner le Championnat du Monde des 12 MJI. Au-delà du plaisir de se retrouver dans le cadre fabuleux de l’Ile de Porquerolles, c’est aussi pour notre société un vrai clin d’œil à notre histoire. C’est un retour aux sources d’une certaine manière. Il y a un peu plus de 20 ans, en 2001 précisément, SFA était un acteur majeur de ce type de courses mythiques. C’est notamment avec le monocoque, Sovereign, qui sera présent pour l’occasion, que nous avons remporté la course du Jubilé de l’America’s Cup et le Championnat du Monde. Retrouver cette ambiance l’espace de quelques jours, c’est sans nul doute l’assurance de vivre des moments rares, exceptionnels … Nous nous devions d’être présents aux côtés de nos amis du Yacht Club de Porquerolles pour vibrer avec tous les passionnés de la mer qui prendront part à cet événement ».

Aurélie Lhuillier, directrice du Yacht Club de Porquerolles : « Nous sommes très heureux d’accueillir le soutien de Claude Perdriel avec le Groupe SFA, et nous l’en remercions sincèrement.
Il y a quelques années  Claude Perdriel est venu naviguer et participer aux régates du club. Aujourd’hui, il s’associe à nos côtés pour l’organisation du Championnat du Monde de 12m JI. C’est une véritable histoire d’Homme qui nous lie ; la passion de la voile, de la mer et la volonté de faire de belles choses tous ensemble.
»

Rappel : le Championnat du Monde des 12m JI, l’un des événements véliques les plus prestigieux aura lieu du 17 au 23 juin 2024. Il est organisé par le Yacht Club de Porquerolles. Une vingtaine de 12m JI est attendue et plus de 10 nations seront représentées. Un titre de champion du monde sera décerné à l’issue de cette semaine de régate dans la rade de Hyères.


Championnat du monde de 12m JI – 17 - 23 juin 2024 - Le rendez-vous incontournable pour les 12m JI en 2024

Du 17 au 23 juin 2024, le Yacht Club de Porquerolles organisera le championnat du monde des 12m JI, l’un des événements véliques les plus prestigieux et le rendez-vous sportif incontournable pour la Classe. Une véritable ambiance Coupe de l’America règnera alors sur cet événement international inédit dans la rade de Hyères. Une vingtaine de 12m JI sont attendus et plus de 10 nations seront représentées. Un titre de champion du monde sera décerné à l’issue de cette semaine de régate.

 

09/06/2023, Porquerolles (FRA), Porquerolle's Classic, Day 1

Les 12m JI, classe historique de la plus ancienne compétition sportive au monde, la Coupe de l’America, qu’ils ont disputée de 1958 à 1987, sont devenus au fil des années les rois de la Coupe. Lors de leur championnat du monde à Porquerolles en 2024, ils déploieront leurs superbes voilures en rade de Hyères. Pour cette compétition internationale de haut niveau, le Yacht Club de Porquerolles et son Comité de Course mettront alors en place des parcours dits « construits », très simples mais très techniques, ce qui imposera des choix stratégiques représentant le summum de l’art de la régate.

« C’est une véritable fierté pour le Yacht Club de Porquerolles d’avoir été choisi pour organiser ce championnat du monde. Il y a plusieurs mois, une délégation internationale représentant les 12m JI est partie en prospection pour trouver le lieu qui pourrait accueillir ces bateaux d’exception pour un évènement qui n’a pas été réalisé dans les eaux méditerranéennes depuis des dizaines d’années. Après quelques visites à Porquerolles, ils ont choisi leur terrain de jeu pour ce rendez-vous sans précèdent… Hyères ses îles d’or ! », confie Aurélie Lhuillier, directrice du Yacht Club de Porquerolles.

Le rendez-vous
Du 17 au 23 juin, une vingtaine de 12m JI et leurs équipages internationaux de très haut niveau s’amarreront dans le port de Porquerolles avant d’en découdre sans relâche durant une semaine sur l’extraordinaire plan d’eau de Hyères.

« Pour l’équipage de Nyala, le championnat du monde sera le point d’orgue et l’objectif de la saison. Nous nous entraînons déjà avec tout l’équipage. C’est super que ce soit à Porquerolles, le plan d’eau est vraiment technique et je suis sûr que nous allons avoir des belles régates », indique le Brésilien Torben Grael, quintuple médaillé olympique et tacticien à bord du 12m JI italien Nyala de Patrizio Bertelli, le PDG de Prada.

« En 2024, nous allons avoir une très belle année de 12m JI. Dans la catégorie des « Grand Prix » dans laquelle je cours avec French Kiss, nous allons avoir une belle bagarre avec des bateaux de 1987 comme Kiwi Magic, White Crusader ou encore Kookaburra. Tous les armateurs et les équipages sont très motivés, le site de la baie de Hyères et de Porquerolles est très apprécié de tous et on a hâte de s’y retrouver » Marc Pajot, barreur à bord de French Kiss.

« On a la chance d’avoir pas mal de bateaux qui vont venir des Etats-Unis, en 2024, il y a beaucoup de raisons d’être en Europe notamment avec l’America’s Cup. On va avoir dans l’écrin formidable de Porquerolles le plus grand rassemblement de 12m JI que l’on n’a jamais eu. Le Yacht Club de Porquerolles, organisateur de l’événement, est un très bon club et ils vont faire cela très bien dans cet endroit merveilleux », commente de son côté Bruno Troublé.

Américains, Espagnols, Italiens, Français, Scandinaves… seront présents à Porquerolles pour offrir un spectacle magnifique et historique en rade de Hyères. Le Yacht Club de Porquerolles et ses équipes travaillent dès à présent pour que ce rendez-vous reste gravé dans les mémoires.


Vidéo Porquerolles - Championnat du monde 12MJI 2024

https://youtu.be/6MeZgiIlWso?feature=shared