Le FILM de la Porquerolles Classique 2018

Toutes les conditions étaient à nouveau réunies pour une seizième édition anthologique de la Porquerolles Classique, édition 2018 ! Des conditions de mer et de vent idylliques pour les 43 yachts de tradition, Epoque Marconi, Aurique et Classique Marconi qui s'étaient donnés rendez-vous dans cet écrin de bonheur que décrivent les îles d'or et la baie de Hyères.
Pour la première fois, l'organisation a permis la réalisation d'images tournées en mer, à bord de certains voiliers d'exception et en drone, afin de capter l'événement sous ses plus beaux angles. Au final ce film, témoin de moments magiques et d'exception, de plaisir partagé et de convivialité. Merci à Gilles Clément pour les images de drone et Léo de Broc pour les tournages sur l'eau et la réalisation de ce film où le plaisir d'être sur l'eau, à bord de voiliers d'exception le dispute avec les plaisirs de la terre et la convivialité, marque de fabrique du Yacht Club de Porquerolles.
Bonne lecture de ce film, n'hésitez-pas à le partager...
Et à l'année prochaine !

 


Porquerolles Classique 2018 : Un très grand cru !

La Porquerolles Classique 2018 a livré son verdict ce dimanche à l’issue de la troisième et dernière journée de course. Les 43 superbes voiliers de tradition se sont départagés sur un parcours de 8,5 milles disputé dans les petits airs en rade d’Hyères, qui a largement redistribué les cartes. Au final, trois jolies manches ont été validées dans cette 16e édition qui a été un modèle du genre. Au classement général, les lauréats dans les trois classes sont Cippino (Groupe Epoque Marconi), Maria Giovanna II (Groupe Classique Marconi) et Chips (Groupe Epoque Aurique). Rendez-vous est déjà donné en juin 2018 pour la 17e édition de la Porquerolles Classique !

Un tour de l’île de Porquerolles (13,5 milles) pour commencer en beauté vendredi, une grande boucle en rade d’Hyères (18 milles) samedi et un dernier parcours (8,5 milles) sur le même terrain de jeu aujourd’hui, le tout dans des conditions superbes : les équipages en lice dans la 16e Porquerolles Classique ont vécu un week-end de rêve. La troisième et dernière régate, disputée ce dimanche, s’annonçait décisive dans chacun des trois groupes (Epoque Marconi, Classique Marconi, Epoque Aurique). Ce matin, les trois leaders disposaient d’une avance intéressante sur leurs poursuivants. Mais ils devaient rester concentrés pour résister à la pression de leurs poursuivants, engagés dans des matchs extrêmement serrés pour la 2e place et bien décidés à tout donner pour viser la gagne.
Le départ de la manche du jour a été donné devant le port de Porquerolles. Dans des petits airs, les 43 yachts classiques ont ensuite viré des bouées mouillées devant le cap des Mèdes puis au niveau de la Capte (sur la presqu’île de Giens), avant de revenir vers Porquerolles. Les leaders ont-ils tenu leur rang ? Quels voiliers montent sur le podium ? Voici les résultats dans chacune des trois classes engagées.

Groupe Epoque Marconi (22 concurrents) : Cippino lauréat, Serenade et Jour de Fête complètent le podium 
Avec deux victoires (vendredi et samedi) et une 3e place (dimanche), l’équipage argentin de Cippino sort grand vainqueur de la 16e Porquerolles Classique dans sa catégorie. Avant la dernière manche, trois voiliers occupaient la 2e place, à égalité de points. Jour de Fête, Fjord III et Skylark of 1937 sont clairement passés à côté de leur journée, terminant respectivement aux 7e, 10e et 15e places ! De ces trois équipages, seul Jour de Fête sauve sa place sur le podium au classement général (3e). Vainqueur du parcours disputé aujourd’hui, Serenade fait une très belle opération en gagnant quatre places au général et en terminant 2e de la Porquerolles Classique.
Réaction de Hugues Boullanger, skipper de Serenade : « Nous sommes ravis de ces trois très belles manches disputées sur un plan d’eau extraordinaire. Aujourd’hui il fallait être opportunistes, faire des bons coups et avoir un brin de réussite. Nous sommes satisfaits de notre performance, nous avons bien trouvé nos marques sur ce très joli bateau californien de 1938. »


Le podium dans le Groupe Epoque Marconi (après 3 courses et avant jury)

1. Cippino : 5 points
2. Serenade : 13 points
3. Jour de Fête : 13 points

 

 

 

Groupe Classique Marconi (13 concurrents) : Un podium totalement chamboulé, Maria Giovanna II sacré !
Beau vainqueur des deux premières manches, et donc leader du classement général ce matin, l’équipage de Lys s’est troué aujourd’hui, terminant 8e de cette ultime régate. Un résultat qui prive ce voilier de la victoire, et même d’une place sur le podium. Opportunistes, les poursuivants en ont profité. En remportant sur le fil la manche du jour, Maria Giovanna II fait coup double en inscrivant son nom au palmarès de la 16e Porquerolles Classique. Respectivement 2e et 3e aujourd’hui, Aigue Blu et Fantasque terminent aux mêmes places au classement général.
Réaction de Jean-Pierre Sauvan, skipper de Maria Giovanna II : « Nous nous sommes régalés pendant trois jours ici à Porquerolles. La dernière manche était décisive pour déterminer le vainqueur de l’épreuve et c’est une grande satisfaction d’avoir gagné avec quelques secondes d’avance sur Aigue Blu. »

Le podium dans le Groupe Classique Marconi (après 3 courses et avant jury)
1. Maria Giovanna II : 8 points
2. Aigue Blu : 9 points
3. Fantasque : 10 points

 

 

 

 

Groupe Epoque Aurique (8 concurrents) : Eva l’emporte d’un souffle
Là aussi la victoire s’est jouée à très peu de choses ! Avec seulement 2 petits points d'avance ce matin, l’équipage de Eva savait qu’il devait frapper fort aujourd’hui pour gagner la Porquerolles Classique dans le Groupe Epoque Aurique. C'est pourtant Chips qui a remporté la manche du jour, ce qui lui permettait de revenir à égalité au général, les deux bateaux étant crédités chacun de 5 points… Mais les instructions de course indiquant qu’en cas d’égalité, c’est la meilleure régularité qui prime. Eva est donc désigné grand vainqueur de la Classique 2018, devant Chips et Lulu qui a consolidé sa place sur le podium en terminant 2e de la course du jour.
Réaction de Laurence Ramès, membre de l’équipage d’Eva : « Aujourd’hui nous avons fait notre course sans nous soucier de notre concurrent direct Chips alors qu’il aurait peut-être été moins risqué de le marquer. Mais au final les choses se terminent bien pour nous ! La Porquerolles Classique est une épreuve magnifique dans un cadre absolument sublime. Nous avons une très bonne ambiance dans notre équipage et cela semble être le cas sur tous les bateaux. J’affectionne tout particulièrement cet événement qui est festif et très convivial. »

Le podium dans le Groupe Epoque Aurique (après 3 courses)

1. Eva : 5 points
2. Chips : 5 points
3. Lulu : 9 points

 

 


Jour 2 : Quand l’exceptionnel devient habituel...

Le spectacle était à nouveau superbe et les concurrents de la Porquerolles Classique semblent y prendre goût ! Après un magnifique tour de l'île de Porquerolles hier, les 44 yachts classiques en lice dans cette 16e édition ont vécu ce samedi une deuxième journée tout aussi agréable. Dans des conditions encore légères mais propices à une belle régate, les équipages ont pris part à un parcours de 18 milles en rade d’Hyères. Après deux manches, les leaders dans les différentes classes sont Cippino (Groupe Epoque Marconi), Lys (Groupe Classique Marconi) et Chips (Groupe Epoque Aurique). Demain dimanche, la flotte se retrouvera pour une dernière journée de compétition qui sera décisive dans toutes les catégories…Les journées se suivent et se ressemblent à Porquerolles. Vent léger, mer belle, soleil, jolies couleurs méditerranéennes, arrière-plans sublimes, température estivale : difficile d’espérer de meilleures conditions pour régater. Ces conditions que l’on pourrait croire exceptionnelles sont pourtant relativement habituelles à Porquerolles et c’est justement ce qui rend l’île attractive pour les régatiers.

44 Classiques au départ

© G. Clément / Yacht Club de Porquerolles

A 11h ce samedi, devant le port de Porquerolles, le comité de course a lancé les 44 yachts de tradition sur un parcours de 18 milles en rade d’Hyères. Dans un petit vent d’Ouest d’une dizaine de nœuds, les équipages ont d’abord progressé au près puis mis le cap sur l’île du Grand Ribaud (entre l'île de Porquerolles et la presqu'île de Giens). Ils ont ensuite envoyé les spis pour virer une marque devant le port de Hyères puis une autre non loin du cap Brégançon, avant de rallier, à nouveau au près, la ligne d’arrivée à Porquerolles.Dans les trois classes, cet unique parcours du jour a permis à certains équipages d’asseoir leur domination et à d’autres de revenir dans le match. Alors qui sont les gagnants et les perdants de la journée ? Faisons le point sur les résultats du jour et le classement général (avant jury), classe par classe…

Groupe Epoque Marconi (23 concurrents) : Les Argentins en grande forme
Deux équipages venus d’Argentine ont brillé aujourd’hui dans cette classe relevée qui représente à elle seule plus de la moitié de la flotte de la 16e Porquerolles Classique. Déjà vainqueur hier, Cippino (Sloop Bermudien de 1949) a réalisé le doublé en dominant la manche du jour. Et c’est donc un autre Sloop Bermudien argentin, Fjord, qui s’est emparé de la 2e place. Les Britanniques de Skylark of 1937 (Yawl Bermudien, 1937), tenants du titre de la Porquerolles Classique, ont complété un podium très international. Au classement général provisoire, Cippino creuse l’écart en tête et derrière la lutte pour la 2e place va être passionnante car ce soir trois équipages sont à égalité de points : Fjord III, Skylark of 1937 et Jour de Fête.

Podium provisoire (après 2 courses et avant Jury) :
1. Cippino : 2 points
2. Fjord : 6 points
3. Jour de Fête : 6 points / Skylark of 1937 : 6 points

Groupe Classique Marconi (13 concurrents) : Lys bien parti, quatre équipages se battent pour la 2e place !
Après sa 6e place hier, l’équipage de Fantasque s’est relancé de la meilleure des manières en remportant le parcours du jour. Vainqueur du tour de Porquerolles, Lys (Sloop Bermudien de 1955) a décroché aujourd’hui la 2e place et fait ce soir un solide leader au classement général. Derrière, quatre équipages sont à égalité de points (Fantasque, Yanira, Aigue Blu et Maria Giovanna II) et, comme dans le Groupe Epoque Marconi, la lutte pour le podium s’annonce passionnante ! Tout se jouera demain, lors de l’ultime manche de la Porquerolles Classique 2018.

Podium provisoire (après 2 courses et avant Jury) :
1. Lys : 3 points
2. Fantasque : 7 points / Yanira : 7 points / Aigue Blu : 7 points / Maria Giovanna II : 7 points

© G. Clément / Yacht Club de Porquerolles

Groupe Epoque Aurique (8 concurrents) : Chips ne fait pas craquer Eva
L’équipage du P Class américain Chips a survolé les débats aujourd’hui en temps réel, creusant rapidement l’écart sur tout le reste de la flotte et arrivant avec une avance confortable sur ses poursuivants. Très en verve, Chips a su parfaitement tirer profit de conditions météo propices (vent léger, mer peu formée). Mais l’équipage d’Eva (côtre aurique de 1906) a lui aussi très bien navigué et remporté la manche du jour en temps compensé. Déjà vainqueur hier, il conforte sa 1ère place au classement général, devant Chips. Grâce à sa 3e place aujourd’hui, le vénérable Lulu (cotre aurique de 1897) monte sur le podium provisoire.


Podium provisoire (après 2 courses et avant Jury) :
1. Eva : 2 points
2. Chips : 4 points
3. Lulu : 7 points

La suite du programme de la Porquerolles Classique 2018

Dimanche 10 juin :
- 9h30 : Briefing des Skippers (Yacht Club de Porquerolles)
- 11h00 : Mise à disposition en mer « Trophée Moonbeam »
-16h00* : Proclamation des résultats, remise des prix (Pelouse du Yacht Club)*Horaire approximatif / fonction du déroulement des courses du jour.

LES IMAGES DU JOUR 2
© Gilles Clément / Yacht Club de Porquerolles


Classement Jour 1 - Porquerolles Classique 2018

Ci-après l'ensemble des inscrits et les résultats à l'issue de la première course qui s'est déroulée vendredi 8 juin 2018.


Jour 1 : Un tour de l’île pour commencer en beauté !

Le programme était alléchant ce vendredi, pour la première journée de la 16e édition de la Porquerolles Classique. Le Comité de course a lancé les 43 élégants voiliers de tradition en lice sur l’unique parcours du jour, un tour de l’île de Porquerolles. Sous le soleil, et dans un vent léger mais suffisant pour régater, les yachts classiques ont offert un spectacle absolument magnifique. Dans les trois classes, les vainqueurs du jour sont Cippino (Groupe Epoque Marconi), Lys (Groupe Classique Marconi) et Eva (Groupe Epoque Aurique). La prochaine manche devrait être lancée demain samedi à 11h.

Un magnifique tour de chauffe
Les marins engagés dans la 16e Porquerolles Classique ont aujourd’hui pris part à un exercice qu’ils apprécient particulièrement et dont ils ne se lasseront jamais. Le Comité de course a en effet décidé de lancer les 43 voiliers classiques sur le parcours n°2, qui n’est autre que le tour de Porquerolles, en laissant l’île et ses dépendances à tribord. Autant dire que le spectacle s’annonçait sublime…

Les acteurs du cru 2018 de la Porquerolles Classique ont donc quitté les pontons avec de grands sourires et ils n’ont pas été déçus par leur journée. Peu après 11h, trois départs ont été successivement donnés devant le port de Porquerolles. Les premiers à s’élancer ont été les sept voiliers du Groupe Epoque Aurique. Dans la foulée, le départ a été donné pour les Groupes Epoque Marconi puis Classique Marconi.

Le vent était très léger mais une fois lancées, les élégantes unités ont pu régater dans des conditions agréables, avec un joli soleil et une température idéale sur l’eau, même au près. Dans un cadre sublime, les équipages n’hésitaient à virer à quelques mètres à peine de la côte, offrant des images spectaculaires.

Voici les résultats de cette journée inaugurale dans les trois classes…

Groupe Epoque Marconi (23 concurrents)
Dans le Groupe Epoque Marconi (qui réunit la flotte la plus importante), la victoire est revenue à Cippino. Long de 15 mètres, ce sloop bermudien a été lancé en 1949. Passé tout près de la victoire finale dans la Porquerolles Classique l’an dernier, Jour de Fête (sloop marconi de 15,85 mètres de long construit en 1930) compte bien l’emporter cette année et a débuté aujourd’hui par une 2e place sur ce parcours autour de Porquerolles. Cet équipage reste donc dans le match mais aussi sous la menace du bateau qui l’avait privé du sacre l’an dernier. Les Britanniques de Skylark of 1937, qui sont donc les tenants du titre dans le Groupe Epoque Marconi, terminent 3e de la manche du jour, à bord de leur très classe Yawl bermudien de 16 mètres conçu par Olin Stephens et lancé en 1937.

Podium provisoire (après 1 course) :
1. Cippino
2. Jour de Fête
3. Skylark of 1937

Groupe Classique Marconi (13 concurrents)
C’est un sloop bermudien de 1955, Lys, qui a remporté le tour de l’île de Porquerolles dans le Groupe Classique Marconi et prend donc la tête du classement provisoire de son à l’issue de cette première journée. Lys devance deux voiliers qui ont brillé ces dernières années sur la Porquerolles Classique. Vainqueur de l’édition 2016, Maria Giovanna II (sloop en acajou de 10,90 m) a terminé 2e aujourd’hui, devant Aigue Blu, un côtre bermudien de 1974 qui a connu les honneurs du podium ici à Porquerolles en 2016 (2e place) et 2017 (3e place).

Podium provisoire (après 1 course) :
1. Lys
2. Maria Giovanna II
3. Aigue Blu

Groupe Epoque Aurique (7 concurrents) :
Sept majestueuses unités sont en lice dans ce Groupe, dont le bateau le plus imposant de la flotte, Moonbeam IV, un fameux côtre aurique de 33 mètres lancé en 1920 qui ne passe pas inaperçu sur le plan d’eau de Porquerolles. La jolie performance du jour est à mettre au crédit de Eva (côtre aurique, 1906), 2e de la Porquerolles Classique l’an dernier et semble-t-il bien décidé à faire encore mieux cette année. Mais son dauphin du jour, le très racé Chips, sera probablement un concurrent coriace, notamment car on retrouve notamment à bord de ce bateau américain (1913) Bruno Troublé, un personnage de la voile française, connu pour être le fondateur de la Coupe Louis Vuitton. Le podium de cette première manche est complété par Esterel, un 8M JI aurique.

Podium provisoire (après 1 course) :
1. Eva
2. Chips
3. Esterel

La suite du programme de la Porquerolles Classique 2018

Samedi 9 juin
9h30 : Briefing des Skippers (Yacht Club de Porquerolles)
11h : Mise à disposition en mer
19h30 : Apéritif suivi du Dîner au « Domaine de l’Ile »

Dimanche 10 juin
9h30 : Briefing des Skippers (Yacht Club de Porquerolles)
11h : Mise à disposition en mer « Trophée Moonbeam »
16h* : Proclamation des résultats, remise des prix (Pelouse du Yacht Club)

*Horaire approximatif / fonction du déroulement des courses du jour


50 Yachts Classiques en lice pour la 16e Porquerolles Classique

La 16e édition de la Porquerolles Classique s’ouvre vendredi 8 juin (première course prévue à 11h), jusqu’au dimanche 10 juin. Un plateau exceptionnel est réunit cette année avec 50 yachts de tradition rivalisant d’élégance, menés par des équipages visant la performance. Réparties en trois classes (Epoque Marconi, Epoque Aurique, Classique Marconi), ces unités vont se confronter durant trois jours sur un plan d’eau spectaculaire, autour de l’île de Porquerolles et devant Hyères. Pour ne rien gâcher à la fête, les conditions météo s’annoncent meilleures avec un soleil qui devrait dès demain faire un retour très attendu... De quoi combler les plus de 300 marins engagés !

Ce jeudi, à la veille de la 16e Porquerolles Classique, les yachts de tradition se sont amarrés un à un sur les pontons de l’île. Une douzaine d’entre eux sont arrivés dans le cadre de la Coupe de Printemps, épreuve organisée par le Yacht Club de France, dont le premier départ avait été donné à l’issue des Voiles d’Antibes, le lundi 4 juin.

Du beau monde
Organisée tous les ans depuis 2003, la Porquerolles Classique offre chaque année l’occasion de s’émerveiller et la 16e édition ne va pas déroger à la règle. Les quelques 50 magnifiques unités historiques seront réparties en trois classes : le « Groupe Classique Marconi », le « Groupe Epoque Aurique » et le « Groupe Epoque Marconi ».
Parmi les inscrits, on trouve des voiliers de tradition de toutes tailles, de moins de 10 mètres à plus de 30 mètres (Moonbeam IV, le fameux côtre aurique de 33 mètres lancé en 1920). Les trois premiers de la Porquerolles Classique 2017 dans le Groupe Epoque Marconi reviennent cette année : Skylark of 1937 (yawl bermudien, lancé comme son nom l’indique en 1937), Jour de Fête (sloop marconi de 15,85 mètres de long construit en 1930) et Irene VIII (10 m JI de 1935). On admirera trois autres voiliers qui ont connu les honneurs du podium l’an dernier : Eva (côtre aurique de 16,50 m, lancé en 1906) et Esterel (8 m JI de 1912) dans le Groupe Epoque Aurique ; et aussi Aigue Blu (côtre bermudien de 1974) dans le Groupe Classique Marconi. Bien d’autres voiliers auront à cœur de s’illustrer et les premières courses de demain permettront d’établir une première hiérarchie…

Des conditions plus favorables
Si la météo était ce jeudi particulièrement humide et donc inhabituelle pour la saison à Porquerolles, on attend un « retour à la normale » dès demain pour le premier jour de course. Vent et soleil devraient répondre présents, ce qui permettra d’offrir aux voiliers de tradition le formidable écrin qu’ils méritent.

De la convivialité
Comme tous les événements organisés par le Yacht Club de Porquerolles, ce rendez-vous incontournable des voiliers classiques accorde aussi une place prépondérante à la convivialité à terre. Des cocktails sont offerts tous les soirs aux équipages. Et samedi, le grand dîner du Yacht Club au Domaine de l’Île, au milieu des vignes, accueillera tous les marins participant à la Porquerolles Classique. Toujours un grand moment !

La Trophy, mise à l’eau à la Porquerolles Classique
Dix ans déjà que l’Atelier d’Horlogerie française Michel Herbelin n’a pas sorti une nouvelle montre de plongée automatique. C’est chose faîte avec la Trophy, lancée à l’occasion de la 16ème édition de la Porquerolles Classique dont la marque horlogère est partenaire depuis quatre ans. Cette plongeuse est étanche jusqu’à 300 mètres…

 

PROGRAMME - 16e Porquerolles Classique :

Jeudi 7 juin
- 18h : Remise des Prix de la « Coupe de Printemps » du Yacht Club de France
Cocktail de bienvenue de la Porquerolles Classique 2018

Vendredi 8 juin
- 9h30 : Briefing Skippers
- 11h : Mise à disposition en mer
- 18h00 : Cocktail

Samedi 9 juin
- 9h30 : Briefing Skippers
- 11h : Mise à disposition en mer
- 19h30 : Apéritif suivi du Dîner au ‘’Domaine de l’Ile’’ (Tenue blanche souhaitée)

Dimanche 10 juin
- 9h30 : Briefing Skippers
- 11h : Mise à disposition en mer -TROPHEE MOONBEAM-
- 16h* : Proclamation des résultats, remise des prix, Cocktail

*Horaire approximatif / fonction du déroulement des courses du jour


45 Yachts Classiques ont rendez-vous à Porquerolles du 7 au 10 juin !

Plus qu’une semaine à patienter avant de voir à Porquerolles les sublimes yachts classiques régater. Du jeudi 7 au dimanche 10 juin, 45 voiliers de tradition prendront part à la 16e édition de la Porquerolles Classique.
Comme de coutume, ils seront répartis en trois classes : Epoque Marconi, Epoque Aurique, Classique Marconi. Dans chacune de ces catégories, les matchs s’annoncent serrés et le niveau relevé. On retrouvera notamment deux des trois vainqueurs de l’an dernier, Ikra et Skylark of 1937, qui viendront donc défendre leur titre.
Année après année, l’engouement pour la Porquerolles Classique, épreuve lancée en 2003, ne se dément pas. En 2017, 43 voiliers avaient pris part à l’événement, ils seront 45 cette année pour la 16e édition. Beaucoup arriveront sur l’île en course, dans le cadre de la « Coupe de Printemps », épreuve dont le départ sera donné à l’issue des Voiles d’Antibes, le lundi 4 juin à 11h. Les bateaux s’amarreront à Porquerolles le jeudi 7 juin avec une remise des prix le soir, en même temps que le cocktail de bienvenue de la Porquerolles Classique, qui ouvrira de belle manière cet événement placé sous le signe de la convivialité.
Trois jours de régates intenses dans un cadre magique
Dès le lendemain, le vendredi 8 juin, les choses sérieuses commenceront sur l'eau, avec les premières manches de la 16e Porquerolles Classique. Trois jours de régate, jusqu’au dimanche 10 juin, sur des parcours construits ou côtiers autour de Porquerolles et en baie de Hyères. Malgré l’âge vénérable et l’élégance de leurs voiliers, les équipages ne seront pas là pour parader. Ils vont tout donner et le niveau sera relevé. L'épreuve, ouverte aux voiliers de tradition jaugés CIM, réunira les classes suivantes : le « Groupe Classique Marconi », le « Groupe Epoque Aurique » et le « Groupe Epoque Marconi ».
45 raisons de s’émerveiller
Faisant partie de l’élite du circuit classique méditerranéen, les 45 unités en lice sont sublimes et chacune mérite d’être admirée. A noter que l’on retrouvera les trois premiers de la Porquerolles Classique 2017 dans le Groupe Epoque Marconi : Skylark of 1937 (yawl bermudien, lancé comme son nom l’indique en 1937), Jour de Fête (sloop marconi de 15,85 mètres de long construit en 1930) et Irene VIII (10 m JI de 1935). On verra également deux voiliers qui étaient sur le podium l’an dernier dans le Groupe Epoque Aurique : Eva (côtre aurique de 16,50 m, lancé en 1906) et Esterel (8 m JI de 1912). Le 12 m JI Ikra, vainqueur l’an dernier dans le Groupe Classique Marconi, viendra défendre son titre.
PROGRAMME PRÉVISIONNEL 
16e Porquerolles Classique :
Jeudi 7 juin
- 10h30-18h :
. Confirmation des inscriptions Porquerolles Classique 2018
. Arrivée de la Coupe de Printemps
- 18h : Remise des Prix de la « Coupe de Printemps » du Yacht Club de France
Cocktail de bienvenue de la Porquerolles Classique 2018
Vendredi 8 juin
- 10h : Briefing Skippers
- 11h : Mise à disposition en mer
- 19h30 : Cocktail
Samedi 9 juin
- 10h : Briefing Skippers
- 11h : Mise à disposition en mer
- 19h30 : Apéritif suivi du Dîner au ‘’Domaine de l’Ile’’ (Tenue blanche souhaitée)
Dimanche 10 juin
- 10h : Briefing Skippers
- 11h : Mise à disposition en mer -TROPHEE MOONBEAM-
- 16h* : Proclamation des résultats, remise des prix, Cocktail
*Horaire approximatif / fonction du déroulement des courses du jour.

Porquerolles Classique 2018 : rendez-vous du 7 au 10 juin !

A chaque printemps depuis 2003, plusieurs dizaines de yachts classiques illuminent le sublime plan d'eau de Porquerolles. L'année 2018 ne dérogera pas à la règle et la 16e édition de la Porquerolles Classique se tiendra jeudi 7 au dimanche 10 juin. Rendez-vous incontournable du calendrier de l'AFYT (Association Française des Yachts de Tradition), l'événement réunira tous les ingrédients qui font son succès : de superbes yachts de tradition, un cadre idyllique, un esprit convivial, festif et un haut niveau sportif.
Qui succèdera aux vainqueurs de l'an dernier, Ikra (Groupe Classique Marconi), Skylark of 1937 (Groupe Epoque Marconi) et Olympian (Groupe Epoque Aurique) ? Réponse du 7 au 10 juin prochain !

Beaucoup ne manqueraient le rendez-vous pour rien au monde, à commencer par l'horloger Michel Herbelin qui a renouvelé son partenariat avec le Yacht Club pour l'édition 2018. Tous les ans, les équipages de la Porquerolles Classique repartent avec de grands sourires et la satisfaction d'avoir régaté dans un décor de rêve et sous le signe de la convivialité. C'est en effet la marque de fabrique de cette épreuve organisée par le Yacht Club de Porquerolles et parrainée par le Yacht Club de France.

TROIS JOURS DE RÉGATES SPECTACULAIRES !

C'est en course qu'une bonne partie de la cinquantaine de bateaux attendus pour cette 16e édition rejoindra Porquerolles, à l'issue des Voiles d'Antibes et de la Coupe de Printemps. Les équipages qui le souhaitentpourront donc enchaîner les trois courses...

Les bateaux s'amarreront le jeudi 7 juin à Porquerolles où se déroulera la remise des prix de la Coupe de Printemps et le cocktail de bienvenue de la Porquerolles Classique. Conformément à l'Avis de Course, la confirmation des inscriptions se fera également le jeudi 7 juin, de 10h30 à 18h. Puis les courses auront lieu du vendredi 8 au dimanche 10 juin 2017, sur des parcours construits ou côtiers dans la radeet autour des îles d'Hyères. Comme de coutume, le dimanche se tiendra le "Trophée Moonbeam" qui vient commémorer les origines de la Porquerolles Classique, épreuve créée en 2003 pour célébrer le centenaire de Moonbeam of Fife, fameux yawl aurique construit dans le chantier écossais de Fairlie.

La Porquerolles Classique est ouverte aux voiliers de tradition jaugés CIM, dans les classes suivantes : Epoque Marconi, Epoque Aurique, Classique Marconi. Des matchs serrés sont à prévoir. L'an dernier, dans chacune des classes il avait fallu attendre la toute dernière régate pour connaître le nom du vainqueur.

Convivialité et partage à terre
Si les régates sont toujours âprement disputées en mer, la Porquerolles Classique est également réputée pour sa grande convivialité à terre, dans une ambiance à la fois chic et détendue. Le soir, les participants se retrouveront lors des agréables réceptions quotidiennes. Le samedi sera organisé le très attendu dîner au "Domaine de L'Ile" dans un cadre exceptionnel au cœur des vignes. Comme chaque année, plus de 300 marins devraient y prendre part.

Programme Prévisionnel :

Jeudi 7 juin
- 10h30-18h : Confirmation des inscriptions
- 18h : Remise des Prix de la « Coupe de Printemps » du Yacht Club de France
Cocktail de bienvenue

Vendredi 8 juin
- 10h : Briefing Skippers
- 11h : Mise à disposition en mer
- 19h30 : Cocktail

Samedi 9 juin
- 10h : Briefing Skippers
- 11h : Mise à disposition en mer
- 19h30 : Apéritif suivi du Dîner au ‘'Domaine de l'Ile'' (Tenue blanche souhaitée)

Dimanche 10 juin
- 10h : Briefing Skippers
- 11h : Mise à disposition en mer -TROPHEE MOONBEAM-
- 16h* : Proclamation des résultats, remise des prix, Cocktail
*Horaire approximatif / fonction du déroulement des courses du jour.


Jour 3 : Petits airs et grand spectacle pour le final

La 15e Porquerolles Classique a livré son verdict ce dimanche à l'issue de la troisième et dernière journée disputée dans du petit temps par les superbes voiliers de tradition en lice. Au final, trois manches ont été validées et, au classement général, les lauréats dans les trois classes sont Ikra (Groupe Classique Marconi), Skylark of 1937 (Groupe Epoque Marconi) et Olympian (Groupe Epoque Aurique). Pour les équipages, rendez-vous est déjà pris pour la 16e édition de la Porquerolles Classique, en juin 2018.

Lire la suite


Jour 2 : une journée grandiose à Porquerolles !

Les régatiers composant les 43 équipages en lice dans la 15e Porquerolles Classique affichaient de grands sourires ce samedi, durant la deuxième journée de l'épreuve. Et pour cause : les conditions étaient magnifiques et le parcours côtier en rade d'Hyères, dans un vent encore léger, a fait le bonheur des acteurs de la régate comme de ceux qui l'observaient. Ce soir, après deux manches, les leaders dans les différentes classes sont Ikra (Groupe Classique Marconi), Skylark of 1937 (Groupe Epoque Marconi) et Olympian (Groupe Epoque Aurique). Demain dimanche, les voiliers de tradition se retrouveront à partir de 11h pour la dernière journée de compétition…

Lire la suite