Porquerolles Classique 2018 : Un très grand cru !

La Porquerolles Classique 2018 a livré son verdict ce dimanche à l’issue de la troisième et dernière journée de course. Les 43 superbes voiliers de tradition se sont départagés sur un parcours de 8,5 milles disputé dans les petits airs en rade d’Hyères, qui a largement redistribué les cartes. Au final, trois jolies manches ont été validées dans cette 16e édition qui a été un modèle du genre. Au classement général, les lauréats dans les trois classes sont Cippino (Groupe Epoque Marconi), Maria Giovanna II (Groupe Classique Marconi) et Eva (Groupe Epoque Aurique). Rendez-vous est déjà donné en juin 2019 pour la 17e édition de la Porquerolles Classique !

Un tour de l’île de Porquerolles (13,5 milles) pour commencer en beauté vendredi, une grande boucle en rade d’Hyères (18 milles) samedi et un dernier parcours (8,5 milles) sur le même terrain de jeu aujourd’hui, le tout dans des conditions superbes : les équipages en lice dans la 16e Porquerolles Classique ont vécu un week-end de rêve. La troisième et dernière régate, disputée ce dimanche, s’annonçait décisive dans chacun des trois groupes (Epoque Marconi, Classique Marconi, Epoque Aurique). Ce matin, les trois leaders disposaient d’une avance intéressante sur leurs poursuivants. Mais ils devaient rester concentrés pour résister à la pression de leurs poursuivants, engagés dans des matchs extrêmement serrés pour la 2e place et bien décidés à tout donner pour viser la gagne.
Le départ de la manche du jour a été donné devant le port de Porquerolles. Dans des petits airs, les 43 yachts classiques ont ensuite viré des bouées mouillées devant le cap des Mèdes puis au niveau de la Capte (sur la presqu’île de Giens), avant de revenir vers Porquerolles. Les leaders ont-ils tenu leur rang ? Quels voiliers montent sur le podium ? Voici les résultats dans chacune des trois classes engagées.

Groupe Epoque Marconi (22 concurrents) : Cippino lauréat, Serenade et Jour de Fête complètent le podium 
Avec deux victoires (vendredi et samedi) et une 3e place (dimanche), l’équipage argentin de Cippino sort grand vainqueur de la 16e Porquerolles Classique dans sa catégorie. Avant la dernière manche, trois voiliers occupaient la 2e place, à égalité de points. Jour de Fête, Fjord III et Skylark of 1937 sont clairement passés à côté de leur journée, terminant respectivement aux 7e, 10e et 15e places ! De ces trois équipages, seul Jour de Fête sauve sa place sur le podium au classement général (3e). Vainqueur du parcours disputé aujourd’hui, Serenade fait une très belle opération en gagnant quatre places au général et en terminant 2e de la Porquerolles Classique.
Réaction de Hugues Boullanger, skipper de Serenade : « Nous sommes ravis de ces trois très belles manches disputées sur un plan d’eau extraordinaire. Aujourd’hui il fallait être opportunistes, faire des bons coups et avoir un brin de réussite. Nous sommes satisfaits de notre performance, nous avons bien trouvé nos marques sur ce très joli bateau californien de 1938. »


Le podium dans le Groupe Epoque Marconi (après 3 courses et avant jury)

1. Cippino : 5 points
2. Serenade : 13 points
3. Jour de Fête : 13 points

 

 

 

Groupe Classique Marconi (13 concurrents) : Un podium totalement chamboulé, Maria Giovanna II sacré !
Beau vainqueur des deux premières manches, et donc leader du classement général ce matin, l’équipage de Lys s’est troué aujourd’hui, terminant 8e de cette ultime régate. Un résultat qui prive ce voilier de la victoire, et même d’une place sur le podium. Opportunistes, les poursuivants en ont profité. En remportant sur le fil la manche du jour, Maria Giovanna II fait coup double en inscrivant son nom au palmarès de la 16e Porquerolles Classique. Respectivement 2e et 3e aujourd’hui, Aigue Blu et Fantasque terminent aux mêmes places au classement général.
Réaction de Jean-Pierre Sauvan, skipper de Maria Giovanna II : « Nous nous sommes régalés pendant trois jours ici à Porquerolles. La dernière manche était décisive pour déterminer le vainqueur de l’épreuve et c’est une grande satisfaction d’avoir gagné avec quelques secondes d’avance sur Aigue Blu. »

Le podium dans le Groupe Classique Marconi (après 3 courses et avant jury)
1. Maria Giovanna II : 8 points
2. Aigue Blu : 9 points
3. Fantasque : 10 points

 

 

 

 

Groupe Epoque Aurique (8 concurrents) : Eva l’emporte d’un souffle
Là aussi la victoire s’est jouée à très peu de choses ! Avec seulement 2 petits points d’avance ce matin, l’équipage de Eva savait qu’il devait frapper fort aujourd’hui pour gagner la Porquerolles Classique dans le Groupe Epoque Aurique. C’est pourtant Chips qui a remporté la manche du jour, ce qui lui permettait de revenir à égalité au général, les deux bateaux étant crédités chacun de 5 points… Mais les instructions de course indiquant qu’en cas d’égalité, c’est la meilleure régularité qui prime. Eva est donc désigné grand vainqueur de la Classique 2018, devant Chips et Lulu qui a consolidé sa place sur le podium en terminant 2e de la course du jour.
Réaction de Laurence Ramès, membre de l’équipage d’Eva : « Aujourd’hui nous avons fait notre course sans nous soucier de notre concurrent direct Chips alors qu’il aurait peut-être été moins risqué de le marquer. Mais au final les choses se terminent bien pour nous ! La Porquerolles Classique est une épreuve magnifique dans un cadre absolument sublime. Nous avons une très bonne ambiance dans notre équipage et cela semble être le cas sur tous les bateaux. J’affectionne tout particulièrement cet événement qui est festif et très convivial. »

Le podium dans le Groupe Epoque Aurique (après 3 courses)

1. Eva : 5 points
2. Chips : 5 points
3. Lulu : 9 points